Elle est fraîche ma maçonnerie, elle est fraîche !

J’ai reçu voila quelques minutes un mail d’une lectrice qui se reconnaîtra, dans lequel elle me félicitait pour mon travail sur ce blog, en précisant qu’il mettait un peu de fraîcheur dans la maçonnerie.
Elevé à la sauce Uderzo/Goscinny, je n’ai pu m’empêcher de repenser aux querelles du village d’Asterix au sujet de la fraîcheur des poissons d’Ordralfabetix.
Je me suis imaginé une bagarre de ce genre au sujet de la fraicheur de la maçonnerie, entre de vieux maçons qui prônent une maçonnerie très… respectable et ….ancrée dans son temps (celui d’avant), et des ptits jeunes, fans d’Antoine Marcas, de Didier Mosel, et d’internet, qui travaillent leur Manuel d’Instruction sur leur Iphone… et j’avoue que cela m’a fait rigoler.

Mais un peu plus loin se dressait quand même une interrogation sérieuse : la maçonnerie manque t’elle de fraîcheur ?
C’est vrai, les profanes collent souvent une image assez vieillotte à notre ordre, ils s’imaginent que les colonnes sont remplies de retraités en manque d’activité cérébrale, alors qu’en réalité, j’ai l’impression que la moyenne d’âge n’est pas si élevée. Autours de moi, j’ai plein d’amis maçons qui ont entre 30 et 40 ans, lorsqu’ils n’en ont pas 25…
Alors c’est quoi cette histoire ? Pourquoi la maçonnerie sent-elle le pas frais ?

Je trouve personnellement que la transition à l’aire du numérique s’est plutôt bien passée. J’ai trouvé tous les renseignements nécessaires pour satisfaire mes interrogations de profane, ainsi que mes premières discussions avec des maçons sur Internet. Il y a de nombreux forums pour maçons (j’en suis inscrit à 3 déjà), des groupes fermés sur Facebook (j’en suis sur 3) plus des groupes ouverts et des forums pour s’ouvrir sur les autres… Il y a plusieurs blogs de référence qui nous tiennent quotidiennement informés de tout ce qui se passe dans le monde de la maçonnerie.
Alors pourquoi gardons nous toujours cette image, alors que j’ai l’impression au contraire que nous sommes à la pointe de la modernité ??

Publicités


Catégories :Actualités

Tags:

18 réponses

  1. Ne t’inquiète pas pour ce qui est de la jeunesse, j’ai mit des gars sur le coup 😉
    la relève est assurée.

    Plus sérieusement, je pense que la maçonnerie à besoin d’un renouveau, d’un idéal loin des guéguerres puériles inter-obédiences.

  2. Les gueguerres puériles ne sont pas faites par les FF et SS, mais par une poignée de responsables de chaque obédience, tu ne crois pas ?

    • Oui et non, elles sont très certainement à l’origine des fondateurs de ces obédiences, mais je pense que le vrai problème c’est que ces idéaux mesquins sont véhiculés au sein des loges au point d’atteindre bon nombre de frères.

  3. Bonsoir @Ouranos !
    Je crains que les “guéguerres puériles inter-obédiences” soient inévitables. Elles ont d’ailleurs toujours existé. La Maçonnerie demeure “fraîche” de son idéal. Mais si – en ce sens – la Maçonnerie est “fraîche”, certains Maçons ne le sont pas… Le Maçon parie sur la perfectibilité de l’homme. C’est une sorte de “foi”. Une foi en la possibilité, non de la perfection, mais d’un possible aménagement de relations apaisées entre les hommes. Toutes les épreuves subies en Maçonnerie ne sont pas symboliques !

    • Bonjour Libéro,

      Une question se pose alors, cet idéal si je ne m’abuse est de voir l’émergence d’une fraternité universelle d’hommes libres. Le principe de régularité, de reconnaissance / non reconnaissance de telle ou telle obédience ne va t’il pas à l’encontre de cet idéal ?, ne devrions nous pas nous reconnaitre FM au delà du parcours emprunté par chacun ?
      Je partage ta vision de cette « foi » en la perfectibilité de l’homme.

  4. @Guizmo,
    Comment ça « des retraités en manque d’activité cérébrale » ? Dis des gâteux et des vieillards cacochymes tant que tu y es, et tu recevras un gros poisson pas frais en pleine tronche de ma part car je fais partie de cette catégorie. Gnark.

    Ce qui n’est pas frais en Maçonnerie ne tient pas à l’âge de ses membres, mais aux luttes intestines, aux recherches de reconnaissance, aux cordonnites, aux exclusions, aux systèmes de « régularité ». Ce qui n’est pas frais, c’est l’Andersonisme érigé en Bible, c’est le manque de réflexion personnelle, c’est le manque de travail de la symbolique et de l’initiatique, c’est l’intolérance (chose insupportable de la part d’un Maçon), c’est la perte de la quête de l’Etoile.

    Cela fait des années que j’ai décidé de ne travailler que dans des Loges véritablement libres et souveraines et qui reçoivent TOUS les Frères et Sœurs (sans demander de réciprocité si ce n’est pas faisable pour eux). La Franc-maçonnerie Universelle est peut-être une utopie, mais sans l’utopie on n’avance pas.

  5. Comment expliquer cette cordonnites de la part de ceux qui ont commence leur apprentissage par le silence et la recherche de l’humilité ? Cet enseignement initiatique s’oublie t’il ?

  6. Je pense que la cordonnite est une maladie d’un ego inflationniste. Attention, tout le monde peut être tenté.
    Il faut aussi se poser la question si l’enseignement initiatique a été correctement donné.

  7. Bonjour @Guizmo et @Irène !
    La cordonite est un défaut ridicule. C’est une maladie inhérente à l’indéracinable immaturité humaine. Ça n’est pas un monopole maçonnique. Mais il est vrai qu’en loge – où l’on parle si souvent de l’humilité – cela prend parfois des proportions grotesques. Sur cette question, la revue maçonnique Le Maillon (éditée par Detrad à Paris) a publié une planche intitulée “Etiologie de la cordonite, maladie infantile de la maçonnerie” dans son n° 111 de septembre 2010.

  8. Sans viser personne (puisque je ne connais personne…), un propos qui me passe par la tête, là, comme ça… J’entends tout le monde (tous !!!) critiquer la cordonnite… Donc de deux choses l’une : soit les maçon-nes atteints par ce mal ne connaissent pas internet, soit y’en a qui la critiquent par écrit sur la toile et foncent superposer trois sautoirs, deux cordons et trois paires de gants brodées ! 😉

    • Tao, ce n’est pas impossible du tout ce que tu dis, si j’en crois les interventions ampoulées de certains intervenants en Loge (faut être à l’Orient quand même sinon on boude), fort enguirlandés, sans nécessité, sur « l’humilité » et la sempiternelle phrase « je ne suis qu’un éternel apprenti ».
      Vu le prix des décors, certains ont plus de moyens que d’autres. Ou alors c’est un collectionneur esthétique.

      Si certains d’entre vous ont des adresses pas chères pour avoir un strict minimum de décors symboliques sans surcharge inutile, pour la bande de fauchés que nous sommes, je suis preneur.
      😀

  9. Bonjour mes BBAAFF et SS

    Je trouve que la maçonnerie est en elle même fraîche quant aux principes et symboliques auxquelles nous sommes soumis. Le fait de se tailler ou tailler sa pierre tous les jours, n’est-ce pas là de la fraîcheur! Nous sommes sensés nous éprouver tous les jours, heures après heures…

  10. y a un truc que l’on a appelé l’INCONSCIENT…et qui fonctionne plein pot même si Freud n’a pas dit que des vérités…. le fait d’être passé par une ceremonie « d’initiation » ne résoud pas (forcement)nos problèmes de structure mentale…mais il est doux de partager ses épreuves avec des êtres de bonne volonté…et de se rendre compte que l’on n’est pas seul à boiter, les mains liées avec en prime une corde au cou et un bandeau sur les yeux…

  11. mea culpa! la fraternité, le ton, la sincérité des réponses m’ont fait zapper que l’on était toujours dans le monde « profane »…pas évident pour trouver les limites!

  12. oh non!!!pas les mains quand même…il en rajoute Zao

  13. Je suppose que Zao nous parle des bourgeois de Calais…
    « Ils étaient six bons bourgeois qui venaient
    La corde au cou, les pieds nus, enchaînés
    À Calais, à Calais
    Silencieux, six otages avançaient. »
    Rhalala alors, quelle culture musicale !
    😀

  14. oulalala he bin. C’est bien les sites ouvert aux profanes… on en apprend sur les relations entre maçons… et leurs jeux de piste… ça vaudrait vraiment la peine d’aller voir… finalement ils sont pas aussi guindé que ça… on doit pas s’ennuyer tous les jours…

Rétroliens

  1. Revue de web maçonnique hebdomadaire | GADLU.INFO - Franc-Maçonnerie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :