Sortir de la Religion / Les Racines du ciel

C’est la rentrée, et avec elle, nos émissions de radio préférée reviennent ! C’est le cas entre autre des Racines du ciel, sur France Culture, qui s’offre comme nouvel épisode post-vacanssosoleil un sujet sur la question du sortir de la religion.

Peut-on sortir de la religion ? Mieux, sommes nous en train de sortir de la religion ? C’est la question à laquelle va s’atteler Abdenour Bidar, Agrégé de philosophie et normalien, Membre du Comité de rédaction de la revue Esprit, Chargé de Mission sur la « pédagogie de la laïcité » par le Ministère de l’Education Nationale et le Haut Conseil à l’Intégration, et auteur de 5 ouvrages sur les évolutions de l’islam contemporain.

En quelques mots, sa théorie consiste à dire qu’il est temps pour l’homme de penser au delà des religions et de l’athéisme car la première (la religion) est devenue caduque au fil des siècles, et le deuxième (l’athéisme), nous mène invariablement dans un mur car nie la spiritualité.
Selon Abdennour Bidar, l’homme est en train de s’émanciper dans la spiritualité, en dehors de la religion, de manière à ramener le pouvoir de création en lui-même. De ce fait, les sursauts violents de tentatives d’un retour à une religion forte auxquels nous assistons depuis quelques temps ne seraient que la queue de la comète qui vient de passer. L’homme doit redéfinir sa spiritualité, et le fera en dehors des religions, car il veut prendre à sa charge sa spiritualité, sans se laisser guider par le dogme qui nous a enfermé depuis plusieurs millénaires. Mieux, il considère que Dieu, tel qu’on le définit, n’est pas encore arrivé, et qu’il trouvera son incarnation dans l’Homme, les grands prophètes de l’histoire n’ayant été que des précurseurs du destin qui devrait s’accomplir en chaque être.

Je vous invite à écouter cette émission que j’ai trouvée vraiment très intéressante.

Publicités


Catégories :Non classé

Tags:,

25 réponses

  1. Je remarque à la lecture de ton résumé, Guizmo, que certains ont encore la fâcheuse tendance à lier intrinsèquement athéisme et rejet de la spiritualité… Que je lis que c’est le postulat de départ d’Abdenour Bidar, je me dis que je ne vois pas comment une démonstration construite sur un postulat que je trouve erroné peut tenir debout…

    • Je n’ai pas compris, à l’écoute de cette émission, ce qu’était l’athéisme selon Abdenour Bidar.
      Pas vraiment compris non plus le lien entre la transcendance et la croyance en une vie après la mort.

      Je suis d’accord avec lui pour dire que transcendance et spiritualité sont liées mais, au delà de ça, je ne comprends plus.

      Et puis, il y a une phrase qui a profondément choqué le franc maçon que je suis:
      « Il n’est de rites que religieux »
      Dois je en conclure que la FM est une religion ? Ou bien que le rite que je pratique à chaque tenue maçonnique n’est pas un rite ?

  2. Essaye quand même de l’écouter. Peut être que quelques subtilités m’ont échappé…

  3. extremement intéressant, bon très optimiste (la route est, à mon avis, encore longue avant l’avénement d’une société de sages et les religions ont encore de beaux jours devant elles…), mais nous aussi croyons en la perfectibilité de l’humanité…

  4. Mon Second Surveillant se revendique comme athée et pourtant, il ne s’émancipe pas de la spiritualité. Il l’aborde simplement sous un autre angle. Son athéisme n’est pas devenu pour autant une religion de substitution.

  5. Il ne s’agit pas dans son propos de s’émanciper DE la spiritualité, mais de s’émanciper de la religion DANS la spiritualité, c’est à dire continuer à vivre SA spiritualité, sans qu’une religion nous en impose un dogme.

  6. Encore faudrait-il considérer qu’une spiritualité athée est possible… Ce qu’il semble rejeter… (Toujours pas écouté)

  7. Explique moi ce que serait une spiritualité athée. J’ai du mal à voir.

    • Une spiritualité athée, selon moi, est une spiritualité qui n’a pas besoin de Dieu pour exister, c’est une évidence.
      Personnellement je me considère comme relié à quelque chose qui m’est supérieur et incompréhensible, voire inconnaissable. ( Ce que certains, en FM, nomment le Grand Architecte de l’Univers. )
      Et là, on aborde l’éternel sujet : ce GADLU est-il assimilable à Dieu ou peut-il être considéré autrement ?

  8. Là, il me faudrait cinq pages… Pour faire court : une spiritualité a-théos (sans Dieu). Ce n’est pas un concept personnel, hein… Les Bouddhistes sont, pour nombre d’écoles, tout à fait athées… Leur dénier toute spiritualité, c’est faire preuve d’incompétence crasse… Il va vraiment falloir que j’écoute… Je suis curieux d’entendre comment Lenoir réagit quand il entend des propos de ce type…

  9. Qu’est-ce que c’est pour toi qu’une spiritualité avec Dieu ? si la spiritualité n’est que la recherche de Dieu ou la tentative de communier avec lui, alors il faut trouver un autre mot…
    Spinoza serait-il dénué de spiritualité ? Qu’il croie en un dieu ou non, l’homme est composé pareil d’un corps et d’un esprit. Les exercices spirituel peuvent se pratiquer sans croire en dieu. La méditation n’est-elle pas une activité spirituelle ? tu peux chercher à accueillir Jésus en toi (ou l’esprit saint ou qui tu veux), et puis tu peux t’ouvrir à une pure présence au monde ou du monde, ressentir une énergie cosmique ou la présence d’une absence… l’expérience reste la même si tu ne l’affectes pas à la présence divine. L’éveil spirituel, la volonté de se faire meilleur pas seulement dans son corps, l’attention à l’autre comme une part de l’humanité qu’on a en soi… tout ça c’est quoi ? Je suis foncièrement athée, j’ai pourtant un esprit et la « voie cardiaque » me dit quelque chose. Je suis sûr que la plupart des gens qui prient, ce n’est pas pour être exaucés par dieu, c’est une affaire avec eux-mêmes.

  10. Je pense que de parler des religions et de leurs dogmes peut être un façon de noyer le poisson (mais les étudier apportent aussi beaucoup d’éclairages).

    Le fond du problème (si problème il y a), c’est pour moi le rapport (ou le non rapport) de chacun avec le divin. J’ai bien dit de chacun, à titre individuel, sans jugement sur le positionnement du voisin. Il me semble que la spiritualité existe dans chaque être humain, qu’elle se manifeste d’une façon ou d’une autre. Je me demande si il ne faudrait pas cesser de focaliser sur les étiquettes « athée », « agnostique », « croyant », car ces étiquettes nous bouffent la compréhension.

  11. qu »est ce que tu appelles le divin, Irène? ça marche avec ou sans Dieu? avc ou sans GADLU?

  12. divin, ine adjectif (latin divinus → devin)
    1. Qui appartient à Dieu, aux dieux. Justice divine. Droit divin, considéré comme révélé par Dieu aux hommes. Monarchie de droit divin. – Le divin enfant [lədivinɑ̃fɑ̃] : l’enfant Jésus. – « La Divine Comédie » (de Dante).
    2. Qui est dû à Dieu, à un dieu. L’office divin. L’amour divin (opposé à profane).
    3. Excellent, parfait. ➙ céleste, sublime, suprême. Une musique divine. – Le divin marquis : Sade.
    ◆ Très agréable. Il fait un temps divin. ➙ délicieux.

    Alors, Irène : 1, 2, 3, ou les 3 ? 🙂

  13. Zao m’a rappelé par ailleurs que je n’avais répondu à sa question : « qu’est ce que tu appelles le divin, Irène? ça marche avec ou sans Dieu? avc ou sans GADLU? »
    Pas plus que je n’ai répondu à Tao. J’avais pas vu, excusez-moi. 🙂

    Donc vous voulez savoir ce que je pense du rapport au divin? Claude a lâché le mot de « transcendance », à juste titre, il me semble – et je vais m’en servir.

    – Celui qui regarde les étoiles, la lune, le soleil, suit leurs rotations, les étudient, les aiment, connaît leur influence, sur nous et notre petite planète, dans la grande horlogerie cosmique, se transcende.
    – Celui qui va cultiver son jardin, regarde pousser ses plantes, caresse un arbre, respire une fleur, danse sous la pluie, laisse les embruns de la mer le vivifier, se transcende.
    – Celui qui s’engage pour aider l’autre, qui est à l’écoute de l’autre, qui donne sans demander de retour, qui n’a pas de plan de carrière mais un plan de famille et d’amitié, se transcende.
    – Celui qui soigne les malades, soutient les mourants, par compassion et sans esprit de lucre (sauf à gagner honnêtement sa vie), se transcende.
    – Celui qui est respectueux du vivant, des trois règnes (animal, végétal, minéral), les respecte et les aime, se transcende.
    – Celui qui est opprimé, mène une vie minable, n’en veut à personne et arrive encore à sourire, se transcende.
    – Celui qui a été malfaisant, et sait pleurer et demander pardon, se transcende.
    Je pourrais encore mettre une litanie d’exemples, mais je pense que c’est suffisant pour que vous compreniez ma pensée.

    Au delà des définitions du « divin » données par les dicos, le divin est ce qui transcende l’Homme et cette graine est innée en lui.
    Est-il besoin de donner un nom au divin? Ses manifestations sont multiples.
    Le divin est en nous, d’abord. Après, religion ou pas, position philosophique ou pas, tout relève de la très respectable et inviolable intime conviction.

    Mais j’aime bien le GADLU, car il ne se prend pas pour Dieu. Il est tout simplement le Maître d’œuvre (et il a du boulot), pas le Maître d’Ouvrage qui est inconnaissable.

    Vous l’avez voulu, vous l’avez eu, mon approche. Fallait pas me demander! 😀

  14. c’est chouette Irène ton « senti »….je regrette pas d’avoir demandé! le divin est aussi pour moi une dimension subtile de l’Univers…une sorte d’immanence qui nous transcende, une sorte de transendance qui s’exale en notre coeur…une sorte de « rose » ou d' »étoile » qui nous guide…je n’en connais pas tous les attributs mais cela ne me dérange guère…la « brume » du petit matin magnifie le paysage plus qu’elle ne le dérobe à nos yeux…surtout quand les premières lueur de l’aurore commencent à paraître.
    Beau Dimanche…

  15. Très belle réponse que je suis content d’avoir obtenu !

    Premièrement, pour des raisons évoquées ailleurs, à part dans le premier exemple ou je pourrais comprendre la notion de transcendance, puisqu’il y a verticalité avec le ciel (quoi que ! la Terre est ronde, et si les astres sont autant au zénith qu’au nadir, il y en a aussi vers le midi, le septentrion, l’orient et l’occident, loin et près (de la surface au centre), etc.), je ne comprends pas le choix de ce verbe (« se transcende »), mais j’en comprends l’idée, ce qui est le principal, même si de mon humble place, cet usage lexical semble abusif (voire abusé).

    Deuxièmement, je m’interroge sur la nécessité d’utiliser un adjectif (« divin ») fortement imprégné de toute une tradition déiste et théiste pour mentionner ce que tu nommes la transcendance et que je nommerais la spiritualité…

    Mais ces réflexions n’appellent pas forcément de réponse, car avant toute chose, et je crois que c’est le plus important, je pense t’avoir comprise.

    Amitiés,

  16. Si tu m’as comprise, cher Tao, c’est que tu as su « transcender » les pièges du vocabulaire et de la redoutable sémantique qui sépare plus que ce qu’elle unit.
    Merci Zao de ta complicité, certainement due à des expériences communes (même si nous ne connaissons pas), comme, par exemple, regarder le soleil se lever de l’aube au jour, et se coucher du crépuscule à la nuit.
    C’est dans ces moments de contemplation que tout devient plus simple et compréhensible.
    Il est doux, mes Frères, de pouvoir se comprendre sans chercher à se convaincre pour autant.

  17. La musique rassemble, parait-il… Je crois que celle-ci mettra tout le monde d’accord, croyants comme athées ! 😉

    http://www.mediafire.com/?fufrkz0084q2b0j

  18. Vive la musique… et la Lune Irène,la lune, je regarde autant la lune que le soleil!!!!…Au clair de la lune, mon ami Tao…

  19. Ô oui! La lune aussi. Je suis ses cycles, et c’est fabuleux de la contempler dans le silence de la nuit.

  20. Je me pose une question à la lecture des dernières interventions.
    Le divin a-t-il besoin de Dieu ?

  21. @Claude : la réponse est en toi, nul ne peut répondre à ta place. 🙂

Rétroliens

  1. Revue de web maçonnique hebdomadaire | GADLU.INFO - Franc-Maçonnerie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :