Peut-on imaginer une loge virtuelle ?

Certains le savent ici, je fréquente des forums maçonniques. Je me posais une question ce soir, sur mon vélo, en rentrant du travail : « Y a t’il déjà eu une tentative de créer une loge virtuelle ? ».

Mais non, je ne vous rassure, ce n’est pas encore un nouveau projet qui me trotte dans la tête (ah bon ?), c’est une vraie interrogation que je souhaiterais partager avec ceux qui fréquentent le net depuis longtemps, et en particulier les espaces d’échanges autours de la Franc-Maçonnerie.

J’entends par loge virtuelle, un espace de travail, pas un espace de discussion pour échanger sur les derniers remous de la GLNF ou sur les déclarations publiques de notre cher Grand Maître. Pensez vous qu’il soit possible de réellement de servir d’internet pour travailler comme nous travaillons en loge, avoir des membres qui présenteraient des travaux, fouillés, de la même qualité qu’une planche lue en tenue, et qui seraient ensuite discutés ?

En fait, je me suis posé le problème à l’envers : « pourquoi cela ne serait-il pas possible ? » La première réponse qui m’est venue est : « que ferions nous avec le rituel ? ». C’est vrai que cela constitue une barrière… à moins qu’on le respecte ?

Bref, je m’en remets à votre grande expérience. Qu’en pensez vous ? Les loges ont-elles un avenir en ligne ?

Publicités


Catégories :Actualités

Tags:,

30 réponses

  1. Mon frère, ce n’est pas encore le 1er avril !
    J’en ai mal à l’Egregore et à la chaîne d’Union.
    Fraternellement

  2. Oui, j’y ai pensé, bien sur ! Mais en cherchant bien, on pourrait combler en partie cela aussi !
    Est-ce qui te gênerait le plus ?

  3. En ce qui me concerne : évidemment impossible ! Et j’ajouterais : évidemment pas souhaitable !

    😉

  4. Tout à fait d’accord avec le com’ d’Alain Maire, où serait le « ressenti » du rituel, comment pratiquer celui-ci sans présence physique ?
    Mais bon, on a vu des propositions plus farfelues encore, telles cette obédience qui propose initiation et élévation, jusqu’au grade de compagnon, « en ligne » …

  5. Elle a existé ou existe encore. Je ne sais plus le nom. J’avais fait ma demande et j’ai été reçu. Mais je n’ai jamais très bien compris le principe. Après je vais te répondre que oui c’est possible. Le forum Cherchant.net (réservé aux maîtres maçons) propose des thèmes qui sont discutés pendant de long mois et aboutissent à des synthèses.
    Mais, nous avons échangé par mail sur le sujet, le royaume de l’internet n’est il pas celui de la rapidité et du zapping ? Toi même tu publies entre 1 et 3 articles sur ton blog et dès que le sujet disparaît de la première page, plus aucune réponse. J’en veux pour preuves deux questions que j’ai posé à Libéro et un autre interlocuteurs de passages et qui n’ont jamais eu de réponse dans une un article qui n’a que 1 mois. Toi-même tu le sais. Si tu ne produisais pas autant, ton blog serait il encore autant prisé ?
    C’est d’ailleurs pour cela que j’ai plus ou moins décliné ta proposition d’être rédacteur. J’aime approfondir. J’aime revenir et je suis toujours assez déçu lorsque mes questions n’ont plus de réponses parce que l’article n’est plus en première page.
    Le fait de la distance des intervenants et de l’anonymat ne permettent pas de créer une « vraie » loge. Celle où lorsque je blesse un frère ou une soeur, je le vois sur son visage. Celle où après la tenue la parole se libère dans un dialogue en face à face.
    Mais le projet me titille beaucoup d’ouvrir un forum où l’on ne pourrait pas ouvrir de fil à tout va mais où l’on accepterait d’avoir un sujet et de travailler dessus pendant de longue semaine voir de long mois. Pour l’instant, seul l’inquiétude de me retrouver seul dans cette démarche me retient. Mais je vais y repenser.

  6. Ce que je vois aussi, c’est le fait que certains maçons n’ont simplement pas accès aux loges, parce qu’ils sont toujours en déplacements, ou vivent dans un pays qui ne possède pas de loges…
    Je sais bien que beaucoup de choses manqueraient, mais le fait que cela n’existe pas est aussi un frein à la maçonnerie pour ceux qui ne peuvent profiter de la présence d’endroit pour maçonner…

  7. Personnellement, depuis 1998, j’anime des petits forums privés dans le style « Tenue blanche », où les profanes honnêtes peuvent avoir des réponses personnalisées à leurs légitimes questions et où les Maçons peuvent échanger de tous horizons peuvent échanger.

    Depuis quelques temps j’ai créé un site en dehors des réseaux sociaux passoires (site que j’évite de référencer), où sont accueillis dans une partie profane quelques cherchants sincères.
    Dans la partie FM réservé, il y a une section commune style salle humide, et trois ateliers cloisonnés apprentis, compagnons et maîtres.
    Chaque membre maçon ne représentant que lui-même, nous évitons de parler des problèmes obédentiels et des bisbilles diverses qui font la joie de certains chroniqueurs. Actuellement, les membres couvrent plusieurs rites : R.E.A.A. – R.F.M. – R.E.R. – M.M. – EMULATION… et cela nous permet une véritable fraternité universelle.

    Tout cela pour vous dire que le net permet d’échanger et s’enrichir mutuellement. J’ai eu aussi le bonheur (et je ne suis pas la seule) de pouvoir guider, encourager, préparer et suivre des profanes jusqu’à une porte d’un temple maçonnique, pratiquant ainsi une sorte de parrainage virtuel.
    Mais à aucun moment je n’ai envisagé la possibilité de faire une loge virtuelle, ce qui serait, à mon sens, une aberration et contre-initiatique. Le vécu est le vécu, et rien ne peut remplacer le rituel vécu ensemble en Loge. Pourrait-on construire un édifice derrière un écran sur un chantier privé de ses ouvriers?

    Mais peut-être suis-je ringarde? Tant pis, c’est trop tard pour me refaire.

    C’est tout pour ce soir.

  8. Qu’on soit clair : sans internet, je ne serais sûrement pas maçon aujourd’hui. C’est grâce aux extraordinaires ressources auxquelles internet nous permet d’accéder, et notamment un forum maçon ouvert aux profanes, que j’ai eu un jour la curiosité d’aller frapper à la porte… Mais internet n’est que ce qu’il est. Un lieu d’échange, mais jamais un lieu de vécu. Je ne connais aucun rite, sauf le mien (et encore, seulement un peu). Et je peux assurer ici qu’une tenue au ROS est tout à fait impossible à tenir en chat, même avec webcam (j’ai l’impression d’asséner une de ces évidences, là… 🙂 ). Et là, pour le coup, je me sentirais vraiment nigaud à me tenir à l’ordre devant mon écran… Mais je pense que ça peut faire l’objet d’un petit court-métrage à la Aldous Huxley… 😉

    Quant à ce qui se trame sur Cherchant.net (auquel je n’ai pas accès), cela ne me choque pas du tout. On y voit des Maîtres Maçons qui travaillent sur des sujets pour en faire des synthèses (enfin un forum rigoureux tant sur le fond que sur la forme ?). Ce n’est en rien une tenue de loge ! C’est du para-maçonnique (comme ici), mais pas de la franc-maçonnerie.

    • Ah oui, je savais bien que j’oubliais quelque chose ! Il me semble que les Rose-Croix, eux, n’ont pas de système de tenues d’obligation. Ils reçoivent des documents chez eux qu’il leur suffit de lire. Et ça peut suffire. Après, s’ils veulent se rencontrer, ils le peuvent aussi. Mais c’est une voie spirituelle qui, contrairement à la FM, n’impose pas la rencontre physique.

  9. Pourrions nous alors imaginer un « prolongement » du travail en loge ?

    • Je pense que oui. C’est ce que je fais ici sur ce blog, sur certains forums, et également (j’essaie car c’est difficile mais c’est le plus important) dans ma vie quotidienne… 😉

  10. Mais ici, on ne travaille pas. Ce blog est ouvert, on parle de franc-maçonnerie, et d’autres choses, mais on ne travaille pas.
    Il en est de meme des forums que je frequente, je n’ai pour l’instant jamais vu un forum sur lequel on travaillait reellement.
    Cela serait, comme le disait Romain plus haut, un endroit sur lequel quelqu’un ouvrirait une discussion a travers un texte digne d’une planche, que les intervenants viendraient commenter et discuter avec la meme rigueur que celle que l’on trouve en tenue.
    Si l’on situe cet espace en dehors de la maconnerie, alors peut etre que les apprentis pourraient participer, mais l’idee serait de respecter la parole de l’autre, d’essayer de ne prendre qu’une ou deux fois la parole, etc…
    Tu vois ce que je veux dire ?

    • Je vois tout à fait. Alors moi je trouve qu’ici, je travaille ^^ ! Pas en appliquant la méthode maçonnique, mais je travaille quand même… Car un travail qui se trouve dans le prolongement de la loge n’est plus un travail de loge et donc ne peut plus être défini comme maçonnique. Après, ce que tu proposes, c’est un truc comme Cherchant.net semble proposer, mais au premier degré, quoi… Je trouve cela tout à fait intéressant. Mais ça ne fera pas pour autant des participants une loge virtuelle. Ce qui n’enlève rien à l’intérêt ! C’est tout simplement autre chose… Du para-maçonnique, en somme… Mais ce n’est pas un mal : si ça nous permet d’enrichir nos réflexions de maçons et de citoyens, ça m’intéresse !

  11. Attention, je n’ai pas de projet ! Je discute juste a la faisabilité de diverses choses, a l’intérêt qu’on pourrait en tirer, etc…

  12. @Tao : Je pense qu’il ne faut pas confondre Rose+Croix avec l’association dont le siège est au Château d’Omonville. Cette association accepte tous ceux qui le veulent contre un droit d’entrée et une cotisation qui donnent droit à recevoir des brochures d’études. C’est comme si une obédience ou fédération maçonnique recueillait des cotisations profanes pour leur dispenser des planches et des morceaux de rituels. Le véritable Ordre Rose+Croix est très secret.

    @Guizmo,Tao, Romain : C’est tout-à-fait faisable de travailler à chacun des grades dans un système de forums, sur une planche déjà présentée en Loge par l’un ou par l’autre, où sur une réflexion de fond. Mais cela nécessite à chaque fois la coordination d’un (ou plusieurs) maître(s) aguerri(s) pour éviter les dérapages et recentrer si besoin. Et cela demande aussi une participation active bien plus contraignante que tous les chats maçonniques que je lis, où on échange quelques phrases sybillines, quelques axiomes et aphorismes et des clins d’œil. 😉

  13. L’expérience maçonnique se vit pour moi de midi à minuit, c’est à dire de l’ouverture des travaux à la fermeture des travaux, au milieu des FF et des SS, dans un temps et un espace sacré. Qu’elle rejaillisse sur nous « hors les murs », très certainement, mais la fraternité, l’égregore comme dit Alain, par email ou webcam, je n’y crois pas. En tout cas, ce n’est pas dans ce cadre que j’ai inscrit ma démarche personnelle.
    Bien fraternellement

  14. Je crois également avoir compris que l’association n’était pas vraiment la Rose+Croix. Mais je n’ai aucune idée de la manière de rencontrer la « vraie », si elle existe toujours.

    La question est donc de savoir s’il y aurait un réel intérêt a travailler en ligne, par un système un peu hybride de discussions sérieuses autours de planches. Cela ne remplacerait en rien une tenue, c’est évident, mais cela apporterait peut être un enrichissement. Je ne sais pas.

  15. Je crois que si un jour j’intègre des HG, ce sera plutôt au REAA 😉

  16. Bonjour à Tous,
    Je suis le fondateur de Cherchant.net que vous avez cité plusieurs fois.
    Guizmo m’a écrit et voici quelques éléments de ma réponse.
    Pour l’esprit, précisons d’abord que Cherchant.net n’est pas une « Loge virtuelle ». Aucun site ne saurait remplacer le Travail en Loge.
    Cherchant.net est seulement un lieu de recherche et d’échanges qui se place bien en retrait des Loges.
    Sa logique tourne autour de maîtres-mots : Initiation, spiritualité, recherche, respect… il n’y a donc pas de place prévue pour des échanges et polémiques tous azimuts. Pas de place non plus pour d’éventuels « moi, je sais tout ». Certes certains sont plus expérimentés ou érudits que d’autres, mais dans l’esprit, nous cherchons ensemble. Le sérieux prédomine sans se prendre trop au sérieux, et l’humour et la simplicité sont omniprésents.
    Pas de discussions autour de planches. Des thèmes très ouverts et souvent déclinés en plusieurs fils et pouvant durer plusieurs mois.

    Avant de créer Cherchant.net il y a 5 ans, j’ai animé durant 7 ans une mailing-list qui travaillait au 1er degré.
    Fatigué des polémiques et de la pauvreté des échanges qui n’étaient pas tenus par une règle de fonctionnement, j’ai « inventé » Cherchant.net et l’ai voué au 3ème degré considérant qu’il y a déjà beaucoup de sites travaillant aux 1er et 2eme degrés. Cherchant.net s’est progressivement étendu et comprend maintenant des forums jusqu’au 30ème.

  17. Bonjour,
    Je ne vois pas du tout l’intérêt d’une loge virtuelle et n’est pas souhaitable pour moi…et dérapage certain du a la virtualité de ce genre de chose.Tout l’attrait y perdrait .. le rituel ne pourrait y pas être présent.. serais je ringard?

  18. vouloir créer une loge virtuelle me parait aussi farfelu que de vouloir créer, par exemple, un club de foot virtuel.

  19. @Guizmo (et à vous tous)
    Vu le consensus pas mou qui ressort des différentes participations, à ta question « Les loges ont-elles un avenir en ligne ? », je crois bien que la réponse est NON. Je me répète, mais ce serait contre-initiatique.
    Mais ça valait le coup d’en parler.
    Par contre, rien n’empêche les échanges et les enrichissements mutuels, en étant clairs dans le fonctionnement.

    Bonne nuit à vous.

    • Il est vrai que le consensus semble total (même si la question posée est légèrement différente de la formulation que tu en donnes, mais c’est un détail). Cependant, peut-être que la question méritait d’être posée, permettant la naissance d’une réflexion qui pourra peut-être donner des idées qui tiendront compte de tous ces avis, et de mener des projets à l’avenir… C’est ça, les bénéfices du débat : créer le monde de demain ! 🙂

  20. Mais Tao, je n’ai fait aucune formulation personnelle, je me suis contenté de faire un copier-coller de la phrase interrogative finale et conclusive du billet de Guizmo. C’est tout.

  21. @Tao 😀
    Douce nuit.

  22. Bonjour,
    Cela a été déjà évoqué mais le seul intérêt que je vois dans une loge dite virtuelle serait de pouvoir accompagner un profane
    dans sa recherche pour évoluer ou entrer en FM.Mais tout Maçon peut le faire individuellement et sans doute mieux.

  23. Bien Chers Tous,
    Afin de partager…. voici la réponse que je viens d’envoyer par mail à notre TCF Guizmo qui m’avait interrogé sur l’idée d’étendre Cherchant.net aus 1er et 2nd degrés :

    Mon TCF ,

    Des discussions entre Animateurs de Cherchant.net nous retiendrons que la création de forums pour les 2 premiers degrés seraient contre-productifs en terme de « Connaissance », de spiritualité, d’initiatique… pour les Apprentis et les Compagnons.

    J’ajoute que d’expérience, je prédis qu’il y aurait un déferlement d’apports et de logorrhées de la part de Maîtres sans doute bien intentionnés, mais qui se mettront à discuter entre eux, leurs egos écraseraient les Apprentis et Compagnons.
    On resterait de fait, et au mieux, sur un plan de « savoirs ».

    Plus que les Compagnons et les Maîtres, l’Apprenti, par définition encore très imprégné des valeurs de la société, a tendance à rechercher du « savoir » avec plus ou moins de fébrilité.
    Logique, il veut être « efficace ».
    Mais la FM répond à des critères fondamentalement différents de ceux de notre société qui ne connait guère la patience, le silence, la réflexion sur soi, etc.
    Or, pour les Apprentis, comprendre le fonctionnement d’une Loge prend du temps, et distinguer savoir et connaissance n’est pas chose aisée…
    Aller « ailleurs » est une erreur, une dispersion… et peut être que nous (Cherchant.net) nous nous substituerions dans l’esprit de ces FF et SS, au travail en Loge, seul vrai travail initiatique parce que vécu…
    Un Apprenti doit rester dans sa Loge afin de « s’imbiber » de la FM, sa méthode, travailler vers « l’intérieur », etc. Le Compagnon peut voyager… mais pas trop loin des Loges.

    La méthode de travail sur Cherchant.net risquerait fort de percuter « l’instruction » donnée dans la Loge et par le Surveillant. Comment réagirait celui-ci, si un Apprenti ou un Compagnon lui disait « sur Cherchant.net » ils ont dit…. » ?
    La question ne se pose plus de la même manière pour un Maître. Son discernement lui permet de chercher et trouver là où il a besoin.
    ….
    Le courage de patienter fait partie de l’initiation !
    …..

    Bien cordialement.
    Pour les Zanims : Gérard

  24. Votre discussion m’a rappelé que j’avais enregistré un lien parlant des « e-loges ». Le voici:
    http://ora-et-labora.frenchboard.com/t150-e-loges
    Bref, derrière un écran, on peut faire ce qu’on veut, mais rien ne vaut un contact personnel, et cela même en dehors de tout cadre rituélique. J’espère que ce lien vous plaira.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :