Ah la neige…

Blizzard700

2h15, c’est le temps qu’il m’a fallu ce soir pour rentrer de mon travail. D’habitude, je ne mets qu’une heure. La raison ? Quelques centimètres de neige.
Il y a des pays qui s’arrêtent lorsque les éléments décident de faire les malins. C’est étonnant quand même, car on pourrait se dire que finalement, la même neige tombe tous les ans,  et que depuis le temps que l’hiver arrive après l’automne, on devrait y être préparé. Mais cela couterait tellement d’argent de mettre en place quelque chose de sérieux pour seulement quelques jours dans l’année qu’on préfère mettre la vie en pause.
Loin de moi l’envie d’exagérer le phénomène, non, lorsque je dis que cela s’arrête c’est vrai. Ce soir, pour rentrer chez moi, il n’y avait pas un seul train s’arretant à la gare ou j’avais laissé mon vélo ce matin. Ils étaient tous annulés. Il y avait des problèmes sur de nombreuses lignes, les métros marchaient au ralenti, les bus avaient perdu leur régulartié légendaire, et les avions restaient cloués au sol.

J’ai vécu un petit peu au Canada voila quelques temps, et j’ai passé un hiver entier là-bas. Je peux vous dire que c’est différent, et que nous les faisons bien rire à ne pas pouvoir nous dépatouiller avec quelques centimètres. Lorsqu’il neige à Montréal, les rues, comme les trottoirs sont immédiatement dégagés, et la neige est emmenée en dehors de la ville. Il y a les chasses-neige pour la route, et les bébés chasse-neige pour les trottoirs et allées plus serrées. Les aéroports ne sont perturbés qu’en cas de tempète, et les chauffeurs de bus ne lèvent meme pas le pied.

Mais cessons de maugréer, gardons notre âme d’enfant, et profitons un peu de la magie que la neige porte dans ses flocons. En effet, rien de mieux que de mettre la vie en pause pour prendre le temps de l’observer. Comme une goute en suspension, prête à tomber, mais qui tient encore, nous sommes là, entre deux états, en dehors du temps, postés devant nos fenêtres avec le même « Ohhh c’est beau ! » qui revient chaque année. Nous apprécions ce joli drap blanc qui se forme devant nous, et qui recouvre tout sur son passage, nos ennuis, nos soucis, les saletés qui jonchent le sol, les poubelles éventrées qui se vident sur les trottoirs. C’est comme une gomme qui viendrait effacer toutes les imperfections du monde à mesure qu’il se transforme sous nos yeux.

Attention quand même à ne pas se faire éblouir par la beauté du paysage qui risquerait de nous faire oublier que sous un tas de neige se cache peut-être une personne qui n’avait pas d’abris pour se protéger du froid, car lorsque la neige fond, la réalité apparait de nouveau et peut provoquer un choc.

Advertisements


Catégories :Non classé

Tags:,

5 réponses

  1. Ne jamais oublier qui a froid et faim.
    La beauté de la neige ne peut effacer la misère, nous sommes bien d’accord.
    Mais ce n’est pas la Nature, dans sa beauté insolente et sublime, dans ses dons perpétuels, qui est cruelle.
    C’est notre indifférence.
    Admirons la Nature et remuons nos cœurs.
    Nous le pouvons, si nous le voulons.

  2. Belle fin d’article, et belle conclusion d’Irène 🙂

  3. Et j’ajouterai que l’on meurt plus dans la rue en été qu’en hiver (selon l’INSEE).

  4. L’indifférence n’a pas de saison, et effectivement l’été, il faut aussi se loger, se nourrir, se soigner …

  5. Avec une légèreté que vous me pardonnerez, je garde l’évocation de cette activité qui se met en pause. Il y a deux ans, lorsque la neige a recouvert ma ville d’un coup, un soir où je suis restée tard au travail, j’ai juste traversé le fleuve sur un pont de tramway que ne parcourait plus aucun tramway, aucun bus, nulle voiture, enjambant des bretelles routières vides et blanches, dans une lumière que les flocons rendaient presque palpable et un silence qui feutrait même le bruit habituel de l’eau en contrebas. Je me suis retrouvée dans un rêve que j’avais fait dans mon enfance.
    Oui, de temps en temps, laissons la vie s’arrêter et les Canadiens rigoler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :