Paroles de maçon anonyme #4 – J'ai quitté le GO pour la GLTSO

anonyme
Bonjour à tous ! Aujourd’hui, pour revenir à un sujet plus interessant qu’une simple querelle de chapelle, je vous propose un nouveau numéro de « Paroles de maçon anonyme ». Nous mettrons un coup de projecteur sur un Frère qui a choisi de quitter le Grand Orient de France, et le rite Français, pour rejoindre la GLTSO, et le rite écossais rectifié. Cela nous permettra d’en savoir un peu plus sur cette obédience, et ce rite souvent qualifié de christique, ou de chevaleresque. Merci à notre invité ! 1- Depuis combien de temps es tu Franc-Maçon ? Je suis entré en FM en mars 2004, à l’âge de 19 ans. Donc cela fait bientôt 9 ans… et pourtant, j’ai l’impression que c’était hier. 2- Qu’est-ce qui t’as attiré dans la Franc-Maçonnerie ? Je suis entré en FM grâce (j’insiste sur le mot « grâce ») aux anti-franc-maçons. Je m’explique : durant mes études dans l’enseignement supérieur, j’ai côtoyé de nombreux « cathos tradis » (comprendre des catholiques intégristes) et j’ai pris pour habitude de retenir le contraire de ce qu’ils m’assuraient. Parmi leurs éléments de croyance, il y avait ces charmants et exotiques préceptes d’un autres temps (sans doute médiéval) : « les francs-maçons gouvernent le monde », « ils réalisent des rites sataniques durant lesquels ils sacrifient enfants et animaux », « ils forniquent durant leurs séances », « c’est un groupe de pistonnés qui permet de devenir officier très facilement », … C’est précisément ces phrases qui m’ont poussé à frapper à la porte de la FM. Je me suis alors renseigné sur cette organisation discrète, ses valeurs, ses actions, … puis j’ai fini par présenter une candidature spontanée par courriel à la loge L’Eau Vive, une des rares loges du GO présente sur la Toile à cette époque. 3- Tu as été initié au Grand Orient de France, pourquoi avoir choisi cette obédience ? Une Soeur m’avait dit : on rentre souvent en FM pour une raison et on y reste pour une toute autre. C’est ce qui s’est passé pour moi. J’y suis rentré pour deux raisons : les travaux sociétaux et la non-mixité. J’y suis resté pour les travaux symboliques et l’étude des rituels anciens. Pourquoi ? Car je n’ai finalement pas besoin de discuter et/ou plancher sur des sujets sociétaux en loge. Je préfère ne pas mélanger profane et sacré. Alors, le sociétal pour moi c’est dans un parti politique ou des associations. 4- Tu as décidé de quitter le GO pour rejoindre la GLTSO, pourquoi ? Pour deux raisons principalement. La première est la mixité nouvelle du GO. J’ai toujours souhaité travailler intimement, qu’avec des Frères, car sinon je n’arrive pas à être moi-même (et c’est un des buts de ma quête initiatique), car je n’arrive pas à contrôler mes passions (on pourra me reprocher de ne pas réussir à vaincre mes passions, mais c’est comme ça, c’est intime ; ceci étant je ne rejette pas les Soeurs et vais régulièrement visiter des Loges mixtes et plus rarement féminines). La deuxième raison sont les sujets sociétaux trop récurrents et pas assez novateurs à mon goût. Il reste au GO une gloire du passé trop présente, un conservatisme même. 5- Comment pourrais-tu nous présenter la GLTSO, et le Rite Ecossais Rectifié auquel tu travailles ? La GLTSO est une obédience discrète, mais qui travaille tout autant que les autres. Par contre, la démarche de ses membres y est différente du GO. En effet, je considère personnellement qu’il existe deux approches distinctes de la « Voie Maçonnique » : soit améliorer la Cité pour améliorer l’Homme, soit améliorer l’Homme pour améliorer la Cité. Les membres du GO correspondent majoritairement à la première approche, ceux de la GLTSO à la deuxième. En d’autre terme, à la GLTSO, la démarche est davantage spirituelle, portée sur une quête d’amélioration que je qualifierai de plus intérieure. C’est d’ailleurs le propre du rite majoritaire de la GLTSO, qui se trouve être le RER (rite écossais rectifié). En quelques mots, le RER est un régime maçonnique qui propose depuis le XVIIIe s. une nouvelle approche de la maçonnerie (d’où le terme « rectifié »). Il a été écrit de bout en bout d’une même main, ce qui lui donne une grande cohérence d’ensemble donc une beauté toute particulière, et lui ont été intégré une approche chevaleresque et ésotérique fortement orientée sur le mysticisme, ce qui lui donne également une grande force à mes yeux. Mais les goûts et les couleurs… 6- L’Eglise semble être très opposée à la Franc-Maçonnerie, les francs-maçons sont toujours excommuniés. Comment cela est il compatible avec la pratique du Rite Ecossais Rectifié, qui est un rite dit Christique ? Oui, le pouvoir temporel de l’Eglise catholique, apostolique et romaine interdit à ses membres de fréquenter des Loges sous peine d’excommunication. Pourquoi ? Sans doute, dans le fond, car la Franc-Maçonnerie suggère à ses membres une voie spirituelle permettant à ses membres de pouvoir se relier au principe de GADLU sans son intermédiaire. Ce qui est une hérésie selon les lois temporelles de l’Eglise. Mais j’aime à dire que « le GADLU reconnaîtra les siens », j’entends par là : ceux qui sont adeptes de la religion universelle d’Amour (quelque soit le nom de la religion donc) et qui pratiquent, en tout temps et en tout lieu, la Bienfaisance et les vertus. C’est d’ailleurs l’approche du RER, qui demande à ses membres d’agir ainsi, ce qui constitue un rattachement à un christianisme dit « primitif » ou « des origines ». 7- Nous n’entendons quasiment jamais la GLTSO dans les médias, est-ce une bonne chose ou préférerais-tu un peu plus de communication ? Non. C’est très bien ainsi. D’autant plus que les communiqués des obédiences ne sont jamais représentatives de l’opinion de tous les maçons de la même obédience. Autant s’abstenir donc. Pour schématiser mon point de vue : la mission d’une obédience, c’est de soutenir et appuyer logistiquement les Loges. La mission d’une Loge s’est de réunir régulièrement des Maçons. La mission d’un Maçon, c’est d’agir avec Bienfaisance (en faisant bien) pour les siens dans la Cité. C’est uniquement dans ce dernier cas que je vois l’intérêt d’une « externalisation », mais non pas par la communication mais par l’action. 8- Selon toi, quelle est la place de l’Esotérisme dans la Franc-Maçonnerie ? Sans sacré et sans mystères, la Franc-Maçonnerie ne serait qu’un lieu de rencontre amical selon moi. Nos traditions, imprégnées d’ésotérisme et de mysticisme, permettent à chaque Maçon de parcourir sa Voie intérieure, via une introspection, une remise en question du « Tout », de « Tout », mais aussi et surtout de soi. Et je rappelerais là que ce qui importe in fine, ce n’est pas le but (d’ailleurs, y en a-t-il un ?) mais le chemin parcouru. 9- Ne regrettes tu pas l’aspect sociétal du Grand Orient de France, et son engagement dans la vie de la société ? Non, car comme je le disais, je peux à loisir m’intéresser et me préoccuper de façon concrète à des sujets sociétaux par l’action réelle dans la Cité. C’est ça qui compte à mes yeux. 10- La Maçonnerie est-elle la seule société initiatique aujourd’hui ? Beaucoup de maçons de mon entourage le pense. En tout cas, que c’est ainsi en France. Personnellement, je m’élève contre cette idée reçue. Il existe en effet plusieurs autres « voies initiatiques ». Je pense là aux voies mystiques des religions (soufisme pour l’islam, mysticisme chrétien, …), aux arts martiaux qui peuvent être pratiqués de façon initiatique (judo = voie de la souplesse, kyudo = voie de l’arc, …), et il y en a d’autres dont je ne soupçonne sans doute pas l’existence. 11- Qu’as-tu envie de nous dire en conclusion ? Je ne peux pas m’empêcher de répondre à mes anciens camarades cathos tradis, pour leur information, que je ne gouverne pas le monde (et n’y aspire pas), que n’ai jamais eu l’occasion de forniquer en Tenue (je pense que c’est d’ailleurs très bien ainsi), que je n’ai jamais vu de sacrifices en Loge (et je n’en verrai jamais c’est certain pour avoir lu une multitude de rituels maçonniques), que si je suis officier aujourd’hui, c’est plus avec le temps et par les compétences que par des connaissances (c’est très bien ainsi et j’en suis fier), … Dans tous les cas, je les remercie grandement de m’avoir fait découvrir « l’Ecole de la vie » qu’est la FM.

Publicités


Catégories :Actualités

Tags:,

18 réponses

  1. Très beau témoignage, qui rassurera les profanes, et les jeunes FM , quant à la justesse de leur choix d’Obédience.
    La FM est ouverte, on change d’Obédience parce qu’on est entré là où nous a amené ses propres recherches, ou bien un parrain, et on a évolué.
    J’aime beaucoup la maxime « améliorer l’Homme pour améliorer la Cité » .

  2. Chacun est libre de ses choix et de ses orientations. J’ai connu ce Frère et il ne semblait pas heureux d’être au GODF. Il a frappé à la porte de notre Loge sans rien renier de ses autres aspirations. Je pense que c’est le terme « chevaleresque » qui l’a attiré surtout, car il cultivait cet aspect dans tous ses propos et dans toutes ses planches. Ceci ne s’est pas passé d’un coup. Il avait eu, grâce à son assiduité et à ses qualités une ascension rapide au Collège d’Officiers de la Loge. Mais, de toute évidence il cherchait autre chose. Il l’a trouvé. Tant mieux pour lui. Rien ne l’empêche de modifier son point de vue quand il aura fait le tour de ces innovations que sont pour lui l’idéal de chevalerie et, du même coup, d’intériorité, qu’il a trouvé dans sa nouvelle Obédience. Notre Loge n’a fait nulle objection à son changement d’obédience. Il est chargé de famille bien que très jeune. Je le sais consciencieux et strict sur le respect de ses devoirs.; La Maçonnerie est une grande famille dont les cousins lointains prennent prétexte parfois d’un événement pour se rapprocher. Qu’il demeure là où il se sent bien. Et que, si nos chemins se croisent de nouveau, que celà soit dans la plus intense Fraternité.

    PS : La Loge dont est parti notre « anonyme » n’a nulle vocation à devenir mixte. Il y aura au GODF : des Loges où femmes et hommes pourront être initiés, des Loges où seules les femmes auront décidé de rester entre elles, des Loges, enfin, où seuls les Hommes resteront entre eux. Il a toujours été dit et répété que la Loge dont il est question fait partie de celles qui ont décidé de rester « entre hommes ». Ceci a-t-il été mal compris ?

  3. C’est un très beau rite que le RER et une bien belle obédience que la GLTSO.
    J’espère t’y croiser un jour !

  4. C’est toujours un plaisir de voir une nouvelle interview, à chaque fois différente.
    Juste une petite remarque : les FM ne sont plus « doctrinement parlant » excommuniés d’office, mais sont (je cite) – « en état de « péché grave » et ne peuvent pas avoir accès à l’eucharistie. ».

  5. Je remercie MathieuMf d’avoir précisé le changement de statut des Franc-Maçons au sein de l’Eglise, survenu à la suite de Vatican II. N’ayez crainte, SS et FF cathos ! Vous pouvez toujours prendre l’hostie, mais vous devrez aller vous confesser pour cela ! ;o)

    Sinon, mise à part les références « christiques » et à un « christianisme primitif » (qui justifient que je ne suis pas prêt d’adhérer à une loge RER), je me retrouve totalement dans la vision de la FM faite par ce Frère. 😉

  6. Merci à ce Frère anonyme pour l’authenticité de sa démarche personnelle et pour sa réflexion.
    En ce qui concerne l’excommunication, elle n’a jamais été qu’une menace brandie mais jamais appliquée, car, à ma connaissance, aucune archive n’a relaté qu’un FM pratiquant catholique ait subi la cérémonie officielle d’excommunication.
    De toutes façons l’excommunication est totalement anti-christique, tout comme elle devrait être anti-maçonnique, et cependant certains d’entre nous aimeraient bien en excommunier d’autres… Non ? Ah bon, je dois me tromper alors. 😉

  7. En dehors du choix, du rite, je me retrouve parfaitement dans les propos de ce frère, je me prépare d’ailleurs à, moi aussi, quitter le GO,(certainement pour la GLDF et le REAA), pour des raisons similaires. Merci pour se témoignage.

  8. hé bien moi j’ai décidé de résister encore un peu. Pour l’instant la mixité est en train de venir par des chemins tortueux dans mon atelier et si ce dernier basculait mixte, je tenterais la fondation d’une loge au Français, non-mixte et de base symbolique. Le GODF est une obédience qui vaut le coup, par sa diversité. On lui donne une image mais qui ne satisfait pas tout le monde et en tant que maçon, nous nous devons d’aller au-delà des apparences.
    Mais je reviendrais sur le sujet plus tard.

  9. Très beau témoignage. Merci.

  10. Romain, je veux bien t’aider !

  11. « basculer mixte » … ça me rappelle la formule « tomber enceinte »

  12. Ce maçon n’est pas et ne seras jamais anonyme, les hommes se ressemblent mais sont tous différents.

  13. Étant à quelques pas du début de mon chemin au sein de la GLTSO, ce témoignage me conforte dans mes choix longtemps mis en fermentation avant l’empreinte de ce chemin.
    1 grand merci à tous

  14. Je suis en train de me poser le même questionnement.
    J’aime ma loge, mais le poids de l’obédience me pèse de plus en plus. Il y a un paradoxe au GODF où l’on sanctifie la liberté des LL et des FF, mais dans le vécu on a l’impression d’être obligés de suivre « la ligne du parti ».
    L’agitation profane me semble trop importante au GODF, l’obsession de la sainte laïcité me fatigue, les sujets sociétaux sont au fond sans intérêt (et dans le monde profane on trouve des travaux de plus grande qualité).
    Moi aussi la GLTSO me tente par sa spiritualité élevée et sa grande ouverture
    J’aimerais en discuter avec ceux qui ont fait la même démarche

  15. Enfant de maçons, j’ai été initié il y a trente ans, comme j’étais aussi catholique, j’ai écrit une lettre à mon évêque à Fribourg (Suisse) et j’ai reçu en réponse une très belle lettre qui disait que tant que je ne travaillais pas à blesser mon église, je pouvais me faire initier, car une telle démarche fait partie de l’apprentissage de soi. Nous étions après Vatican 2. Il y a donc deux langages, une officielle et une personnelle, une institutionnelle et une chrétienne, je voulais juste préciser cela, car cela peut être important.
    Fraternellement, Dorris

  16. Merci pour ce temoignage Claude

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :