Vous reprendrez bien un peu d'amertume…

indy3-elsa3

Cette semaine, alors que cela ne m’était pas encore vraiment arrivé jusqu’ici, j’ai ressenti un gout amer dans la bouche, qui m’a fait repenser à la phrase  : « il arrivera des jours ou tu seras déçu par les maçons, mais pas par la maçonnerie ».
J’ai été élevé dans un principe très simple : « si tu commences quelque chose, tu vas jusqu’au bout ». Cela ne voulait pas dire que je ne pouvais pas arrêter une activité au bout d’un moment pour changer et faire quelque chose qui correspondait plus à mes attentes, mais en revenant à chaque début d’année sur cette question, je m’engageais à participer à l’activité pendant une année complète, avec rigueur et assiduité.

J’ai eu tendance à garder cela, et aujourd’hui, lorsqu’il me prend l’envie de me lancer dans quelque chose, je le fais à fond, ou je ne le fais pas. Ce n’est pas le cas de tout le monde, et force est de constater que c’est quelque chose qui parfois m’agace.
Je ne comprends pas que l’on puisse aborder une démarche comme l’entrée en Maçonnerie, pour ensuite venir quand on n’a rien de mieux à faire, et travailler le minimum. Cette attitude est très décevante, surtout lorsqu’elle met en péril la loge.
Je ne rentrerai pas dans les détails, parce que cela n’intéresserait personne, mais je voulais juste dire qu’en maçonnerie aussi, comme partout, parfois on est déçu…

C’était le petit coup de gueule du week-end.

Publicités


Catégories :Actualités

Tags:, ,

9 réponses

  1. Ben alors, Guiz ? Obligés d’ouvrir en Triangle à cause des absents ? 😉

  2. Excellente photo illustrant ton propos … Quelle culture cinématographique

  3. Nous retrouvons cela un peu partout. Parfois, le dilettante revient de lui-même car il a compris. Dans d’autres cas, il finit par s’en aller et c’est tant mieux. C’est toujours un peu désespérant mais l’homme est ainsi fait.
    @+

  4. Peut-être que ce frère n’y a pas trouvé son compte ou qu’il s’est fait une fausse idée de la maçonnerie.
    Mais on peut aussi changer avec le temps et se détacher de ses premières aspirations.

    Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis , c’est toujours ce que j’ai pensé !
    (relisez plusieurs fois, si la pièce n’est pas tombée directement 😉

  5. Déception ? On les accumule au fil de la vie, crois-moi. Mais quand on sait que l’armoire est de bon bois, bien travaillé, avec des ferrures solides, comme l’est la Franc-Maçonnerie, il importe peu qu’il y ait des mites ou des capricornes dedans, voire des termites. Les vieux meubles faits avec amour et d’amour sont impérissables et la lumière qu’ils portent les illumine bien au delà de nos états d’âme. C’est vrai : parfois on se sent tout seul même en Loge, mais il faut se rappeler que tout le monde a connu cela. Et pour un Maçon véreux, combien de fruits éclatants de vigueur et de beauté ! J’en ai vraiment connu de pourris (un , deux dans ma longue vie maçonnique) mais leur souvenir me fait rire, désormais que je sais qu’ils se sont éliminés tout seuls, ou qu’on les a priés, sans se concerter, de leur entrebailler la porte pour qu’il puissent sortir en vapeur incommodante qu’il étaient.
    Alors, tiens-toi ferme sur tes principes. Résiste à ceux qui voudraient te voir en changer. .Résiste à toi, quand tu vois s’inscrire le célèbre vers de Dante : « Lasciale ogni speranza »…

  6. Ce que j’en pense ?

    C’est que certains profanes pensent qu’en rentrant en maçonnerie
    ils vont dans le monde des bisounours que c’est tout beau tout rose qu’une fois passé devant la lumière ça y est ils savent
    tout ils ont tout vu ,ils connaissent tout sur tout les sujets seulement ils ne savent rien. Ça s’est déjà vu et entendu.Si beaucoup
    de profanes comme ceci rentraient en francs maçonnerie dans une des loges on pourrait dire que oui
    elle court un danger.Ce que je pense aussi c’est que la franc-maçonnerie est pour moi l’école du doute mais aussi un travail sur sois-même et que ce n’est pas tout blanc et encore moins tout noir et ceux qui n’auront pas compris ça se feront une mauvaise image de la franc-maçonnerie en elle-même.

    A plus Physio.

  7. Je ne crois pas faire partie d’aucune loge. C’est une curiosité par mystique familiale qui m’amène à errer de-ci, de-là. J’ai choisi ce petit article car longtemps je n’ai supporté aucune déception. La fuite ayant été ma meilleure amie, voire amante. Mais si il y a une chose que je perçois de loin, en ce moment et en errant, c’est qu’on ne peut être déçu que si on attend quelque chose. Ainsi faire porter la déception ressentie à une cause extérieure me paraît trop facile pour être efficace à quoi que ce soit…

    Une errante.

  8. Hélas je me retrouve dans tout ce que vous dites mais cela ne m’aide pas; J’ai refermé 2 fois la porte en pensant que c’était définitif et puis je change, j’évolue, et le regret revient : j’ ai peut être mal pris un tournant comme l’un de vous me l’a dit. Cette incertitude est très stressante et le doute est envahissant même si d’autres disent que le doute est positif.Je ne demande pas qu’on me comprenne puisque je n’y arrive pas moi même mais j’aimerais une sortie « par le haut ». l’attirance- répulsion est épuisante à la fin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :