L'affaire Cahuzac et les paradis fiscaux

Depuis quelques semaines maintenant, les regards sont tournés vers l’ancien ministre du budget, Jérome Cahuzac.
Comme beaucoup, si ce n’est tout le monde, je trouve qu’il y a un problème majeur entre le fait de faire la guerre aux exilés fiscaux, et le fait d’avoir soi-meme un compte bien rempli, dans une banque hors de France, assurant que la fortune ne sera pas taxée.
Je vois bien dans cette situation un problème moral, ou plutôt un problème éthique, qui necessite que la situation soit clarifiée d’une part, et que l’on veille à ce que cela ne se reproduise pas d’autre part.
Mais pourtant, alors qu’une opération « tout transparent » se met en place, j’ai des exemples concrets autours de moi de personnes qui se voient très facilement offrir la possibilité d’ouvrir des comptes dans des pays très interessants pour leur système de taxes.
Il se trouve que dans mon travail, on peut facilement voyager, et cela, sur des contrats de 3 ou 4 ans. J’ai un collègue cette semaine, qui pense aller passer quelques temps à Singapour, à qui sa banque a tout simplement proposé d’ouvrir un compte la bas, afin d’y mettre les économies qu’il possède, et ainsi ne pas payer autant de taxe que ce qu’il devrait payé ici. Cela l’a choqué, et moi aussi.

Je vois ici une sorte de paradoxe, qui j’en suis certain paraitra totalement naif à ceux qui connaissent le monde de la finance, monde dont j’ignore absolument tout. Mais j’aimerais qu’on m’explique comment on peut d’un coté offrir à qui le veut la possibilité d’exiler son argent dans des paradis fiscaux, et s’offusquer en meme temps que certains le fassent.

J’aimerais qu’on m’éclaire un peu sur le sujet.

paradis-fiscaux-banques

Publicités


Catégories :Non classé

Tags:,

12 réponses

  1. Merci pour cet éclairage aisément compréhensible par tous ! 🙂

  2. Ah, les cons de belges ^^

  3. Pourquoi tu dis ça Grumpy ? Qu’est-ce que tu en penses toi ?

    • Je crois que nous sommes dans un monde dans lequel le véritable pouvoir appartient en totalité au monde de la finance.
      Les politiques ont, semble-t-il, renoncé depuis longtemps à exercer le moindre pouvoir.
      Que leur reste-t-il ? Donner des leçons de morale, à défaut de définir ce qui est légal et de punir ce qui ne l’est pas.

  4. Pour illustrer le commentaire de Claude, le documentaire suivant me semble approprié :

  5. Cahuzac devrait être torturé, avant de mourir lentement. On devrait lui arracher les cou….., le bruler vif, le soigner et le re-torturer. On devrait lui fracturer chaque os, on devrait tondre sa femme, lui retirer ses enfants, le faire violer par un taureau en rut, lui imposer l’intégrale de Chantal Goya jusqu’à ce que mort s’ensuive, on devrait lui mettre du plomb fondu dans la bouche, l’écorcher vif, l’étrangler, l’épiler à la cire froide, lui faire manger la cuisine de ma mère.

    Je déteste cette affaire. On jette un homme en pâture mais le système qui engendre cela ne sera pas remis en cause. Je n’aime pas la foule qui veut la mort d’un homme qu’elle soit sociale ou physique.
    @Claude
    tu as raison mais il faut reconnaître que chaque fois que quelqu’un propose une meilleur répartition des produits du capitalisme ou une reprise en main par le collectif des outils financiers, on hurle « COMMUNISTE », « STALINE », « URSS » et hop le bon peuple va voter pour le libéral de service. Nous sommes responsables de nos malheurs. Et quand je dis nous, je parle aussi des anti-capitalistes qui sont souvent incapable de faire l’effort d’expliquer simplement la décroissance et l’anticapitalisme. La victoire du capitalisme est aussi une faillite de nos modes de militantismes.
    C’est aussi à nous d’entrer dans les parties, les groupes politiques pour faire changer les choses.
    Certes en face il y a une machine de guerre bien huilé (notamment avec les journaux et les télévisions appartenant à des entreprises).

  6. Concernant l’affaire Cahuzac, je suis tout à fait sur la même ligne que Romain.
    J’ai d’ailleurs apprécié lire l’interview « qu’on aurait aimé avoir » de Cahuzac, par Askolovitch : http://www.rue89.com/2013/04/17/linterview-jerome-cahuzac-aurait-aime-donner-241552

    Concernant le problème sous jacent : mais bordel, à chaque nouveau scandale financier, on ne fait rien !! Ou si, on jette de la poudre aux yeux.
    Déclaration de patrimoine des ministre ? C’est d’un ridicule, le gars qui veut planquer quelque chose l’a déjà fait (et pourquoi rendre ça public en prime …)
    Séparation bancaire ? Toujours pas passé.
    Interdire aux banques – au moins de notre pays – toute sucursalle dans des paradis fiscaux ?
    Rendre un conseiller responsable lors de conseils d’évasion ?
    S’arranger au niveau Européen pour éviter la concurrence fiscale ? …
    Effectivement, on sait qui a gagné.

    Petite lueur d’espoir dans la jeunesse : j’en connais beaucoup qui font dans le développement solidaire, l’entraide, la pépinière d’idée. Des cours sur ces nouvelles techniques sont maintenant données dans les écoles de commerces. On peut citer notamment le programme Makesense : http://we.makesense.org/ (ça se lance en France).

  7. Pour la publication du patrimoine : Oui c’est démagogique de le mettre en place maintenant. Oui le fraudeur pourra continuer à le faire. MAIS… pourquoi ça choque en France alors qu’on était le seul pays, avec la Slovénie, à ne pas avoir mis ça en place en Union Européenne ? Aux USA c’est également le cas… Bref…

    Mettre sa thune à l’étranger, quand on vit à l’étranger, moi, ça me choque pas… Je vais bosser à Londres demain, je me fais un compte à la Bank of Scotland (pour faire chier les Anglais), et voilà… Après, je viens pas demander à ce que ça compte dans ma retraite ou à aller à l’hosto gratos en France après. On fait un choix. Quant à ceux qui, en France, créent des sociétés écrans aux Caïmans pour faire transiter leurs recettes là-bas et ainsi ne pas les déclarer en France, c’est choquant sur le plan de l’éthique parce que c’est de la ruse, mais c’est légal. La ruse, ce n’est pas de la triche… Donc soit on change les règles pour contrer une ruse, soit on ferme sa gueule… Par contre, celui qui vit en France, travaille en France mais ne déclare pas tout et place l’argent à l’étranger, là, il ne ruse plus : il triche. Que la justice le condamne si c’est avéré et point barre en ce qui concerne cette anecdote malheureuse. La question de Cahuzac, on s’en tape. La seule question qui compte, c’est : est-ce qu’on change les règles du jeu ? Visiblement non. Alors arrêtons de faire nos vierges effarouchées : y’en aura d’autres !

    • Mais justement, c’est le problème : à chaque fois, ça s’offusque et ça parle de changer le monde – pour au final accoucher d’une souris qui ne change rien … C’est bien ça le problème, qu’on s’attèle au problème pour de bon !
      Quand à la ruse, j’appelle ça de la complaisance de ceux qui édictent les lois, et le système financier des grosses structures s’est tellement basé sur ces failles qu’il devient très compliqué de faire marche arrière. Mais là, on approche de plus en plus de l’implosion – et je me demande franchement quel drame il va falloir pour qu’on s’en occupe enfin.

      Pour cette histoire de déclaration de patrimoine : ça n’a pas forcément besoin d’être public, la france a un rapport particulier avec l’argent et le patrimoine … mais que ce soit contrôlé, sérieusement, pourquoi pas. Pour mémoire, Cahuzac avait fait une déclaration en entrant à son ministère – à destination de l’organisme chargé de contrôlé les possibles enrichissements en cours de mandat. Ou alors on y va franchement, mais proprement, pas sur base de déclaration volontaires qui ne veulent rien dire. Enfin, le patrimoine c’est une chose, la déclaration d’impôts une autre (et là, tu pourras voir ce que c’est que de l’optimisation fiscale en prime).

  8. Que les Français continuent à élire des candidats UMP, PS, centristes, de gauche ou de droite… Qu’ils continuent à élire des personnes à des mandats de la Ve République en la faisant ainsi vivre… Qu’ils continuent, et rien ne changera ! Libre à eux !

  9. Notre société est sous haute tension… L’affaire Cahuzac comme celle de DSK etc reflète un malaise général. Ils ne sont que le reflet d’une société qui est au bord d’imploser, ce sont des prétextes pour se défouler que les médias aiment utiliser car ça leur rapporte.

    Pendant 30 années la classe moyenne arrivait à faire face. Enfants-Salaires-couple, ils s’en sortaient.
    Les pauvres non, jamais, ça a toujours été durs pour eux, quant aux « riches » depuis des millénaires ils utilisent le système pour s’enrichir avec des bas et des hauts, ils ne sont pas français américains suisse etc… non, ils sont une classe sans drapeau, souvent issus de classes plus basses et à force de travail ils atteignent une classe internationnale de « riches ». Pendant que d’autre redescendent.

    Hormis degrandes familles historiques qui arrivent à rester au même niveau, en général les riches font du yoyo. Certains redescendent et d’autre montent. Tout le monde rêve de monter. il n’y a qu’à voir les TV réalités qui montrent bien que l’argent facile interresse la majorité des gens.
    Que les riches planquent leur argent ? non ça ne se passe pas comme ça. Ils placent. En amerique du sud par exemple tous les « riches » sont des familles europennes. en Afrique aussi, partout en général les « riches » sont des personnes qui ont fait de grandes écoles et ensuite utilisent leur connaissance pour essayer de vivre bien et très bien si possible. Il y a aussi quelques personnes qui sont autodidactes, des génies sans diplômes qui ont trouvé le truc pour s’enrichir.

    Bref. Aujourd’hui toutes nos régles pétent. Et pas parce qu’on devient plus integres ou que soudain la société Française a une étique et une morale de fer. Non. Parce que « tout le monde en chie ». Et que dans un contexte de crise on a tellement envie de taper sur quelqu’un que le premier prétexte est bon.
    Cahuzac il doit passer devant ces juges et basta. Gauche ou droite c’est bien de relever les crimes ou les malversations mais ensuite que la justice s’en saisisse.

    le temps est précieux en temps de crise.
    Mathieu a raison, Il vaudrait mieux utiliser notre temps à developper tout ce qui est du domaine équitable pour que les Français trouvent une alternative à leur misère nouvelle (chômage etc) et arrivent à trouver une stabilité et que la tension redescende.

    Pour l’instant l’intolérance est de mise et le moindre petite défaillance est monté en épingle comme un crime terrible alors bien sur le moindre Cahuzac ou autre devient une affaire d’état. Attaquons nous à la crise et cessons de mettre des panneaux de fumée pour cacher l’essentiel.

Rétroliens

  1. Revue de web maçonnique hebdomadaire – 16 | GADLU.INFO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :