La Franc-maçonnerie ne fait plus de lois, doit-on le regretter ?

regret

Voici une question que je trouve très intéressante qui a été posée sur la page Facebook du blog.
Dans son dernier article, sur son site « La Lumière« , Francois Koch explique que : « des lois maçonniques, il  n’y en a pas eu depuis 1967 et 1975 lorsque le Parlement vota sur la contraception et l’avortement ! ».
Beaucoup de fantasmes autour de la supposée influence de la Maçonnerie sur le monde politique circulent, et nous assistons depuis quelques mois à une montée en puissance de ces théories complotistes.
Aussi, il me semble pertinent, puisqu’il est évident aujourd’hui que la maçonnerie ne fait plus les lois, de se demander s’il faut le regretter ! D’aucuns diront que faire les lois n’a jamais fait partir du rôle de la maçonnerie, pourtant on ne peut nier que lorsqu’il s’agit de vanter les mérites de notre ordre, il est difficile de ne pas parler des progrès sociétaux dont il a été l’instigateur.
On retrouve souvent ce paradoxe au sein de obédiences dites « spiritualistes » (terme qui ne veut rien dire du tout à mes yeux, puisqu’on retrouve beaucoup de réflexions philosophiques, spirituelles, ou symboliques dans les obédiences dites libérales, et des réflexions sociétales dans ces obédiences dites spiritualistes, mais cela est un autre sujet), et l’on croise des frères et des sœurs (peu nombreuses chez lesdits spiritualistes 😉 )considérant que la maçonnerie ne doit pas s’intéresser aux problemes de sociétés, qui finalement sont très fiers de ce que la meme maçonnerie a accompli pour cette société… Leur réflexion me semble donc aussi alambiquée que ma phrase…

Alors ? Doit-on le regretter ?

Pour prolonger la discussion, je vous invite effectivement à lire le livre de Laurent Kupferman et Emmanuel Pierrat « Ce que la France doit aux Francs-maçons« , qui retrace un historique complet des lois qui ont vraiment été faites par les loges et celles que l’on tente de mettre sur le dos (pardonnez moi l’expression) de la maçonnerie.

Publicités


Catégories :Actualités

Tags:, , ,

8 réponses

  1. je pense que les maçons qui participent à l’élaboration des lois, le font dans leur optique (*) en diffusant l’esprit maçonnique. Tout comme le font toutes les autres personnes impliquées dans un mouvement social ou / et philosophique.
    Tout comme également le maçon non impliqué en politique, qui s’investit dans le milieu associatif.
    Ce n’est pas de l’ingérence digne d’un complot, c’est une manière d’apporter notre contribution à l’avenir de l’humanité.
    Peut-être que le travail en loge permet au maçon d’avoir plus de recul dans sa vie profane et plus d’écoute de toutes les parties en jeu lors de décisions importantes. Mais ce n’est pas une exclusivité maçonnique, d’autres y arrivent également par d’autres chemins.
    Ceci dit, rester dans nos ateliers, en ignorant la montée des extrémismes, en fermant les yeux sur les dérives de la société n’est pas une attitude qui nous permet d’aider notre prochain. De nombreux frères et sœurs sortent manifester, s’impliquent dans la vie de leur commune, sans pour autant arborer leurs décors et crier partout « on est francs-maçons et on se bat également ». Faut-il simplement porter un petit signe distinctif pour que l’on se reconnaisse entre nous ? Si oui, n’est-ce pas le début d’un repli identitaire ? Faut-il qu’un ministre exhibe son appartenance lorsqu’il monte au créneau ? N’est-ce pas un risque de déni de ses confrères juste parce qu’il est FM, sans qu’ils ne se soucient de la portée positive de sa proposition ?

  2. En fait, si j’ai joué un peu la provocation en citant ce paradoxe de ceux qui ne veulent pas prendre part à la réflexion sur la société mais qui sont fiers des avancées faites au nom de la maçonnerie, je trouve qu’il y a un autre paradoxe, celui qui consiste à ne pas accepter le fait qu’une loi est de toutes façons votée à l’assemblée par des députés, pas par des maçons parlant en loge.
    En fait, je pense qu’il est impossible de mesurer le réel impact de la maçonnerie sur la société, d’un point de vue concret. Et je crois qu’il est un peu prétentieux, comme tu le remarques, de considérer que la maçonnerie a fait voter des lois.
    Que des propositions de lois aient vu le jour en loge, pourquoi pas, et comme tu le dis, aujourd’hui d’autres associations, think tank, ou lobbies jouent le meme role. Mais cela ne reste qu’une proposition, qui devra ensuite etre débattue, et votée par des non maçons, on des maçons se prononçant en tant que députés.

  3. Je me retrouve dans la description des FF « spiritualistes », ou en tout cas de ceux qui n’ont rien à faire des questions « sociétales » en loge. Et pourtant, je ne retire aucune fierté de la pilule ou de l’avortement. 1) parce que je n’y suis pour rien et que je ne conçois pas qu’on puisse être fier de quelque chose pour lequel on est innocent, et 2) parce que même si j’y avais été pour quelque chose, c’eût été en qualité de député, non de maçon…

  4. Absolument, je te rejoins complètement la dessus.
    Que nous soyons responsables de l’emergence d’idées, ça oui, je veux bien l’accepter. Que nous soyons responsables de la proposition d’une avancée (ou d’un recul, tout n’est qu’une question de point de vue) au sein de cette société, nous l’avons sans doute été, mais ne le sommes sans doute plus beaucoup. Mais je crois qu’il faut etre réaliste, et accepter que notre « role » si tant soit peu nous considérons que nous devons jouer un role, s’arrete là…

  5. Je rejoins Tao…
    J’ajouterais que la Maçonnerie n’est pas un « think-tank ».
    J’ajouterais également que le monde ne nous appartient pas : nous ne devons pas tenter de le changer à notre idée mais nous changer nous même.

  6. Bonsoir Candide. Autant je suis d’accord avec tes deux premiers points, autant j’emets beaucoup plus de réserves quant au dernier.
    Pourquoi devrions nous toujours changer nous meme, et laisser le monde évoluer sans que nous tentions de choisir notre destiné ? Cela ne s’est jamais produit, et je ne vois pas pourquoi cela devrait se passer comme cela.
    Pourquoi penses tu cela ? En quoi l’homme essaye t’il trop de changer le monde a tes yeux ?

    • Je comprends.
      La question que je pose en creux est celle de savoir qui nous donnerait la légitimité d’agir sur le monde ?
      Se référer pour cela à une morale universelle ne me semble pas plus justifié que de le faire au nom d’une morale religieuse. Ni l’une, ni l’autre de ces solutions ne me convient.
      En revanche, je pense avoir toute légitimité pour agir sur moi même et que pour commencer à changer le monde je peux commencer par ce qui est le plus proche et ce sur quoi j’espère disposer d’un tant soit peu de pouvoir : moi-même.
      Si cela fonctionne, au moins je pourrai donner l’exemple vivant de ce que je considère comme vrai, juste et bon.
      Il ne s’agit pas de changer pour apprendre à subir le monde. Il s’agit de changer pour donner un sens à notre existence.

  7. C’est curieux, c’est tout à fait dans une de mes « questions » actuelles. Lorsque l’on dit à ceux qui veulent se mêler de la société « il y a des partis politiques pour cela », je me demande si on ne devrait pas dire à ceux qui ne veulent faire que du « spiritualiste », s’il n’y a pas « des églises pour cela » ou des « clubs philos »?
    Est-ce que se couper de la société en maçonnerie, ne pas s’en inquiéter individuellement ou en loge, ou à quelques uns, est vraiment de la maçonnerie (en regardant son histoire)? De là à faire des lois … ne soyons pas présomptueux. Je rejoint tous les commentaires, mais je me demande aussi si la maçonnerie n’est pas autant une histoire individuelle qu’une histoire de groupe, ce que ne sont ni les partis politiques et les « églises ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :