Paroles de maçons anonymes #5

Et voici comme prévu la deuxième partie de notre « Paroles de maçons anonymes ». Nous retrouvons aujourd’hui encore deux maçons qui ont accepté de jouer le jeu du questionnaire. Merci a eux pour leurs réponses toujours très intéressantes ! Apres la Grande Loge de France, et le Grand Orient de France, nous partons vers la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra, et dans l’Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Art Royal.

1- Salut, pouvez vous nous dire quand vous êtes entrés en maçonnerie et dans quelle obédience ?

A1 : J’ai été reçu au sein de la GLTSO en décembre 2012.

A2 : Je suis entré en maçonnerie il y a dix ans, dans l’Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Art Royal et j’y suis toujours.

2- Qu’est qui vous a surpris ou qui vous surprend encore ?

A1 : Je m’attendais à entrer dans une assemblée profondément mystique et secrète où le mystère et le mysticisme auraient été omniprésents dans une ambiance rappelant un film de Kubrick … Je n’imaginais pas une telle fraternité réelle et vécue !

A2 : Rien ne m’a vraiment surpris sauf peut-être, parfois, le manque d’adéquation entre les principes affirmés et le comportement de certains.

3- Qu’est ce qui vous a déçu ?

A1 : J’ai parfois été déçu de réactions de certains Frères et Sœurs mais aussi et surtout de mes propres agissements dans certaines situations !

Etre confronté à l’altérité et la différence permet de se situer et de rectifier son cheminement mais cela n’est pas toujours agréable sur le moment.

A2 : Le comportement peu fraternel de certains maçons.
Ce qui me déçoit beaucoup, aujourd’hui, c’est l’aspect protectionniste des obédiences. Alors qu’i existe une vraie fraternité entre les Frères et Soeurs « de base », toutes obédiences confondues, il semblerait que les obédiences, tout en affirmant leur œcuménisme, fassent tout pour mettre des freins aux échanges interobédientiels, par exemple en interdisant la double appartenance ou en permettant cette double appartenance sous réserve que le maçon concerné n’occupe plus aucun plateau dans son obédience originelle.

4- Que voudriez vous changer dans le principe de fonctionnement de votre loge ?

A1 : Le fonctionnement de ma loge me convient très bien actuellement. Je souhaite toutefois à ce que nous veillons à ce que l’administratif n’altère ni n’empiète sur le caractère traditionnel de nos travaux.

A2 : ça … on verra bien. Je prendrai le premier maillet de ma loge en septembre.
Et puis … Si je m’en réfère aux règles de la maçonnerie, les éventuels problèmes de ma loge ou les changements à y apporter concernent ma loge et uniquement ma loge, je n’ai pas à les évoquer ici, ni ailleurs.

5- Qu’est ce qui vous fera rester en maçonnerie ?

A1 : La fraternité, principalement ainsi que les rencontres enrichissantes, le cheminement, les moments et les échanges de qualité avec nos Sœurs et Frères,  …

A2 : La fraternité.

6- Qu’est ce qui vous fera partir ?

A1 : Si peut-être un jour je me rends compte que mon cheminement est ailleurs ou peut se faire d’une autre manière. 

Peut-être le besoin un jour, paradoxalement, de cheminer d’une manière plus solitaire ou individuelle.
Si un jour je me rends compte que cela ne m’apporte plus rien en terme d’enrichissement spirituel.
L’éloignement géographique ou le coût non négligeable de l’activité …
Pour l’instant, aucune de ces raisons n’est venue remettre en cause ma démarche.

A2 : L’absence de fraternité.

7- Lorsque la maçonnerie est née en France, il y avait une Grande Loge, aujourd’hui on compte une quarantaine d’obédiences, qu’est ce que cela vous évoque ?

A1 : Notre mission est, selon moi, de rassembler ce qui est épars. Personnellement, je n’apprécie pas particulièrement que la maçonnerie soit aussi fractionnée, mais je peux comprendre que la vision de chaque sœur et de chaque frère soit différente et que la manière de vivre notre cheminement puisse très légèrement différer.

A2 : Une quarantaine, c’est peut-être un peu beaucoup, mais les philosophies sont différentes d’une obédience à l’autre, les rites sont multiples et chaque fois qu’un obédience disparaît ou connaît de graves problèmes, il s’en crée trois ou quatre nouvelles ( Voir ce qui se passe après les problèmes connus par la GLNF )

Merci à vous deux !

Publicités


Catégories :Actualités

Tags:, , ,

7 réponses

  1. Huhu ! Bienvenue à l’Association des Maçons Anonymes à ces deux-là aussi ! Il se pourrait bien qu’une fois de plus, j’aie reconnu l’un d’eux… 😉

  2. moi de même!

  3. Hehe 😀 Le monde est petit on dirait 😉

  4. Je n’ai reconnu personne.

  5. Bleu,c’est évidemment.

    Bleu, c’est. Évidemment l’absence de fraternité qui fait partir. Je pense que Claude peut très bien comprendre….écrire de la main gauche est épuisant

  6. moi non plus je n’ai reconnu personne, à moins que…je ne me sois reconnu successivement en chacun d’eux…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :