Polygones et polyèdres réguliers

Nombreux ici, j’en suis sur, sont ceux qui ont deja croise les fameux solides de Platon. Constructions geometriques dans l’espace rappelant pour certains les bancs du college ou du lycee, ces solides renferment des proprietes etonnantes que les esprits les plus eclaires ont pris plaisir a etudier.
Afin d’aider les plus hermetiques, voici une petite video qui en moins de 10 minutes vous familiarisera avec la geometrie des solides de Platon.
J’espere qu’apres cela, vous n’aurez plus peur d’ouvrir un livre de geometrie !

Publicités


Catégories :Actualités

Tags:

4 réponses

  1. une petite histoire vécue par mon fils …
    il était dans une classe de menuiserie et n’en fichait pas plus que ses condisciples.
    Le prof d’atelier n’arrivait pas à les canaliser et se réfugiait dans un autre atelier dépassé par les événements.
    Puis comme les années précédentes à pareille époque, le prof tombait en dépression pour plusieurs mois.
    Cette année-là, un copain ébéniste c’est présenté en remplacement. Il n’avait jamais donné cours et il lui était demandé de terminer la petite desserte qui devait clôturer leur travail d’atelier.
    Le premier jour, tous se regardent, mais la classe reste calme, mon fils ayant expliqué qu’il connaissait ce nouveau prof. Le second jour, notre ami dû constater que le travail d’atelier faisait royalement chier les élèves … une desserte … pour y mettre quoi ? Pour la mettre dans la salle à manger de leur parents ? Quelle perte de temps !!!
    Pour le troisième cours, le prof à déposé un dodécaèdre entièrement fait main, sans colle, sans vis, rien que de l’assemblage parfait en tenons et mortaises d’une finition patinée avec amour du métier.
    L’intérêt se réveille et quelques élèves l’interrogent.
    « messieurs, vous êtes vraiment trop nuls pour faire ceci, ce que vous arrivez à peine à faire autour de votre desserte en est la preuve évidente. Je n’arriverai jamais à vous expliquer comment on réalise un polyèdre ».
    Puis aux cours suivants, il est venu avec d’autres polyèdres différents, tous de son cru, dont un en cours de construction. Et il a profité des heures d’atelier pour avancer sur son œuvre, sous l’œil intrigué des élèves.
    Durant les 2 ou 3 mois où il a remplacé le professeur malade, l’atelier avait retrouvé le calme et l’attention des gamins.
    Puis, un jour le prof est revenu et notre ami est retourné à son atelier d’ébéniste. Le chahut a recommencé.
    Durant son intérim, il a donné envie à certains élèves (pas tous) d’arriver un jour à déposer un polyèdre sur leur bureau.

  2. La propédeutique…c’est déjà Platon…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :