Rhapsodie en bleu – Jean Verdun

rhapsodie-en-bleu-jean-verdun-9791024200064

Jean Verdun est un auteur qui a connu un parcours maçonnique assez tumultueux puisqu’il est passé du statut de Grand Maître de la Grande Loge de France à celui d’exclu de cette Obédience. Depuis plusieurs années maintenant, le passe Grand Maître a trouvé refuge dans une loge du Grand Orient de France, et continue de proposer sa vision de la maçonnerie à travers des conférences et des livres.

Rhapsodie en bleu, son dernier ouvrage publié aux éditions Dervy n’a pas manqué de faire s’agiter un peu la toile, et les critiques nombreuses se sont déversées comme une pluie Londonienne battant le pavé de Trafalgard Square, le plus souvent d’ailleurs attaquant l’homme qui avait osé “trahir” le Rite Ancien et Accepté de la Grande Loge de France, plutôt que ses propos, ou ses idées, bref, rien de très maçonnique en tous cas…

J’ai donc lu Rhapsodie en Bleu, qui ne se présente pas vraiment comme l’essai que j’imaginais, mais plus comme une compilation de textes, certains originaux, d’autres retranscrivant ce qui s’était dit lors d’une conférence, ou encore des lettres adressées à telle ou telle personne. Ce qui m’a frappé au cour de cette lecture, c’est que bien que chaque chapitre nous fasse passer du coq à l’âne, il flotte à travers ces pages un sentiment de liberté.
Liberté de paroles, d’abord, puisque Jean Verdun ne semble pas être quelqu’un qui se satisfait des non-dits. Cet homme, franc avant d’être maçon, dit ce qu’il pense, avec sincérité, douceur, mais ténacité. Il défend ses idéaux, qui prônent une maçonnerie de liberté de conscience, une maçonnerie tolérante, emprunte de valeurs fortes qui sont autant de serments que de nombreux maçons oublient et transgressent, le plus souvent par une attitude égocentrique, pleine de querelles de pouvoir et de discorde. Liberté idéologique également puisqu’après avoir passé plusieurs décennies dans une obédience masculine invoquant le Grand Architecte de l’Univers, il travaille aujourd’hui entouré de femmes, sans plus aucune référence à un principe créateur. Certains y voient une trahison, un retournement de veste, d’autre une émancipation.
Ce livre est truffé d’anecdotes qui ont jalonné le cheminement de Jean Verdun. Il revient sur les différentes époques de sa vie profane et de sa vie maçonnique, nous explique certaines choses quant à son éviction de la Grande Loge de France, fait un détour par un chapitre très intéressant sur la Symbolique Sociale, ou encore donne son avis sur la Confédération qui est en train de se mettre en place.

J’avoue avoir beaucoup aimé lire ce livre, qui m’a fait l’effet d’écouter un grand père racontant les moments forts de son parcours. Toujours critique, mais jamais accusateur, il ne se contente pas de ce qui est facile, et va toujours chercher ce qui se trouve derrière les apparences. J’aime cette liberté de ton, j’aime le non prosélytisme de son discours. Il ne nous impose pas de penser comme lui, mais demande à ce qu’il puisse, lui, penser comme il le souhaite.
Je crois que c’est vraiment ce que je garderai de cette lecture que je recommande à tous les maçons, quelle que soit leur obédience. En revanche, les non-macons n’y trouveront vraisemblablement que peu d’intérêt.

Publicités


Catégories :Actualités

Tags:, ,

2 réponses

  1. Je ne suis pas trop fan des termes choisis quand il s’agit de qualifier son abandon de la référence au GADLU. Émancipation ? Parce que le GADLU est une chaîne ? Trahison ? Ce sont deux voies ! Les deux branches d’un même arbre ! Encore heureux que les oiseaux ne doivent pas se cantonner à certaines et pas à d’autres…

Rétroliens

  1. Revue de Web Maçonnique Hebdomadaire – 42 | GADLU.INFO - FRANC-MACONNERIE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :