Le crépuscule des frères – Alain Bauer

Je ne suis habituellement pas un grand fan d’Alain Bauer, j’ai toujours trouvé qu’il véhiculait quelque chose d’un peu faux dans son discours, mais soyons honnêtes, c’est un pur préjugé provenant sans doute de sa manière de porter la moustache.
Les travaux qu’il partage avec son ami Roger Dachez, que j’estime beaucoup, sont souvent très profonds et d’une grande richesse, aussi j’ai voulu voir ce qu’il en était d’Alain Bauer en mode solo et je me suis plongé dans son livre, déjà ancien, “Le crépuscule des frères”.
Tout d’abord, il faut savoir que cet ouvrage se lit vraiment très vite. C’est un peu un page-turner maçonnique. On commence et on va au bout. Il est divisé en quelques grandes parties qui vont porter sur l’Histoire de la Franc-maçonnerie, son état actuel et ses différents futurs possibles en fonction de ce que les Freres et Soeurs et surtout les obédiences décideront de faire dans les prochaines années.
Même si ce livre a déjà presque dix ans, il reste d’une étonnante fraîcheur, surtout en cette période relativement trouble dans laquelle on ne sait plus très bien quel rôle veut jouer la CMF dans le fameux paysage maçonnique français. Alain Bauer n’y va pas par quatre chemins et ne mâche pas ses mots pour marquer l’absurdité de certaines positions tenues par d’anciens Grands Maîtres ou les Obediences, de leurs relations souvent tendues et n’hésite pas non plus à faire un point tout à fait intéressant, mais qui fera grincer des dents, sur l’histoire de la régularité en Angleterre, en France et la stupidité que constitue la volonté d’attraper cette carotte que la GLUA agite comme un ballon au dessus d’un manège.
Alors evidemment, on sent parfois qu’il règle quelques comptes et que ses années passées à la tête du Conseil de l’Ordre du GODF lui ont amené son lot de conflits et de politiques obédientielles et l’on sent, évidemment, un certain parti pris pour le Grand Orient de France, mais au delà de ça, j’ai trouvé la lecture de ce livre vraiment enrichissante. J’y ai appris de nouvelles choses sur la maçonnerie, son histoire, ses enjeux et ses faiblesses.
Je pense que ce livre s’adresse presque exclusivement aux maçonnes et aux maçons, les autres n’y trouveront vraisemblablement qu’un intérêt limité.

Advertisements


Catégories :Chroniques

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :