Quels enseignements tirer du scrutin européen ?

10303795_243622415827328_1057663167396237898_n

Certains considèrent que la Maçonnerie ne doit traiter en loge ni de politique, ni de religion. Je ne fais pas parti de ceux-là. Si j’estime que la maçonnerie ne doit pas, il est vrai, aborder des sujets politiques comme ils sont discutés dans les partis, c’est à dire au niveau des lois, des amendements, des beaux discours, des meetings, du soutien inconditionnel à tel ou tel représentant et en utilisant comme outil principal la propagande, j’estime qu’il est de notre droit, si ce n’est de notre devoir, de réfléchir au monde qui nous entoure, à sa marche, son évolution et à la diffusion et la pérennisation, en son sein, des valeurs que nous nous sommes engagés à défendre.
C’est de la Politique prise dans son acceptation “vie dans la cité” que nous parlons, celle qui cherche à unir plus qu’à diviser, celle qui cherche à rassembler, à permettre à tous de vivre ensemble, pas celle qui cherche à écrire des discours démagogiques qui nous permettront de grappiller quelques voix ; et si nous nous engageons dans des travaux dits “sociétaux” ou “d’intérêt général”, nous le faisons avec notre méthode, nos outils et notre manière d’organiser nos prises de parole et nos échanges. J’estime également que la spiritualité, si elle reste adogmatique et sert de support de réflexion est tout à fait légitime et a sa place dans nos temples.
Il faut cesser de penser qu’un maçon n’a pas le droit de s’engager et de faire de ses propres convictions et de son propre rapport à la maconnerie une regle, un dogme. Et c’est pourquoi je vous invite tous à vous rendre demain, au siège du GODF, rue Cadet, pour assister à une conférence qui, j’en suis sur, sera passionnante !

Premier Forum des Obédiences maçonniques libérales et adogmatiques de l’Union Européenne
Mercredi 28 mai 2014 de 17h00 à 19h00 – Paris
Conférence Publique : « Quels enseignements tirer du scrutin européen ? »
Hôtel du Grand Orient de France
Temple Arthur GROUSSIER
16, rue Cadet – 75009 Paris
Débat animé par Monsieur Joseph MACÉ-SCARON, journaliste, directeur adjoint de l’hebdomadaire Marianne, directeur du mensuel Le Magazine Littéraire.
Trois thèmes fondamentaux sur les enjeux européens seront développés :

  • Droits des femmes,
  • Immigration,
  • Franc-maçonnerie européenne

Conclusion du forum par Daniel KELLER, Grand Maître du Grand Orient de France.
Inscription obligatoire et détails sur : http://reservation.godf.org/
Programme : http://213.56.64.10/uploads/assets/file/28052014_obediences-europeennes.pdf

 

On parle de cette conference sur La Provence :
Des francs-maçons planchent pour rebâtir une UE « en ruines »

 
Publicités


Catégories :Actualités

Tags:, , ,

10 réponses

  1. Oui bien sur mais je constate assez de problèmes d’ego qui perturbent trop les ateliers et s’il faut ajouter de la politique et de la religion en oubliant évidemment le serment pris lors de l’initiation ,je crains pour la serenite

  2. Quel plaisir de lire de tel propos ! J’ai moi même écrit une lettre ouverte au lendemain des élections avec l’espoir de la lire dans mon atelier. Je pense que se réorienter dans des réflexions sociétales ne pourra que permettre à la maçonnerie d’en ressortir grandie.

  3. Oui c’est notre droit de traiter des sujets politiques en loge. Encore heureux. Si la Franc-maçonnerie française est si plurielle, c’est qu’il y a une raison, et il doit continuer à y en avoir pour toutes et tous. Je suis des réticents mentionnés en début d’article. Pourquoi ? J’ai deux exemples.

    Bien que n’ayant pour le moment pas commencé à visiter des loges qui traitent de tels sujets, j’ai assisté à un café-débat très majoritairement « trusté » par des Sœurs et Frères du GODF, du DH et de la GLMU. Il y avait également une ou deux personnes d’autres obédiences (dont moi) et des non-maçons s’apprêtant à frapper à la porte du temple. Le sujet était : « Laïcité ou laïcisme ? » Eh bien croyez-moi, c’était un peu la guerre ! Et ce n’était pas dû aux interventions des non-maçons, beaucoup plus sages que les maçons présents, lesquels étaient beaucoup plus campés dans leurs positions. Pas sûr que la maçonnerie soit ressortie grandie par les échanges de cette soirée-là. Oh, pas d’insultes, hein… Mais tout le monde est reparti avec exactement les mêmes idées que lorsqu’il est arrivé. Alors certes on ne peut tirer de conclusion général, mais ma crainte, qui n’est à ce jour qu’un a priori qu’il va falloir que je m’évertue à mâtiner de réalité, s’est trouvée justifiée.

    Le second exemple, c’est le parjure de cette loge de la GLMU qui a ouvert ses portes aux caméras de Serge Moati. J’ai tout simplement halluciné des propos que tenaient mes Sœurs et Frères… J’espère (je croise les doigts) que cette loge gauchiste (ce qui est pourtant loin d’être une insulte dans ma bouche dans le monde profane) est une curiosité, un particularisme isolé.

    Je rappelle, pour les non-maçons qui nous lisent et qui pourraient comprendre de mes propos que les maçons n’ont pas à se positionner sur les questions sociales et politiques que ce n’est pas ce que je dis. Je pense au contraire que c’est leur premier devoir… à l’extérieur du temple !

    • C’est la que j’ai du mal a te suivre Tao. Lorsqu’ils le font lors d’un cafe debat, ils sont bien en dehors du temple ! C’est bien pendant la tenue que l’on pratique la maconnerie. Nous sommes macons en dehors, bien sur, mais c’est pendant la tenue que nous appliquons certaines regles de conduite par rapport a la discussion, regles qui sont dictees par notre rituel, imposees par notre methode de prises de parole. Je ne vois pas en quoi nous devrions nous comporter a l’exterieur du temple comme nous le sommes au dedans.

  4. Je me suis mal exprimé parce que je suis d’accord avec ce que tu dis là.

    Ce que je souligne, c’est que le ton de ce café débat, lequel était approprié au lieu et au contexte, semble être le même que celui du reportage de Moati. Mes deux exemples n’étaient pas séparés, ils sont à mettre en miroir. Si je n’ai pas été assez clair, je m’en excuse.

  5. Médite dans le Temple
    Milite sur le forum
    Mais ne fais jamais du temple un forum
    (Corneloup)

    • D’accord avec toi !
      Mais le temple n’existe t’il pas, en maconnerie, que le temps de la tenue ?
      Lorsque les temples etaient des tavernes, il fallait que le tableau de loge soit trace sur le sol pour qu’il prennet son caractere de temple ? N’est-ce plus la meme chose aujourd’hui ?
      Il n’y a temple que pendant la duree des travaux, les temples maconniques ne sont pas des eglises, en dehors du rituel, ils ne sont que des salles, non ?

  6. je suis convaicu que le FM doit pouvoir parler « ouvertement » de politique et de religion de façon transparente et non pas « discrète ». ll ne faut surtout pas « jouer » sur les 2 tableaux. En parler « ouvertement » ET ne pas en parler avec des « profanes »…………….

    • Aucun maçon ne tient ce discours non plus, sois rassuré… La question est de savoir ce qu’on traite en loge ou non. Et tout est possible en maçonnerie, puisqu’elle est plurielle, et c’est très bien ainsi, il serait dommage de la voir se réduire à des questions symboliques uniquement ou sociétales uniquement. Des loges font un mix, d’autres se cantonnent aux unes ou aux autres et visitent pour le reste.

      Je vois que baldy nous met tous d’accord. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :