Aujourd’hui, je n’étais pas à la marche citoyenne, j’étais en Loge

intérieur-loge

Les chiffres commencent à affluer et rapportent que les marches citoyennes organisées à travers la France ont rassemblé plus de 4 Millions de personnes. Je n’y étais pas.

Je n’y étais pas, non pas que je ne me sentais pas solidaire de tous ceux qui voulaient affirmer que l’extrémisme et l’obscurantisme n’ont pas leur place chez nous, non pas que je ne voulais pas crier que je défends les valeurs de notre République, mais parce que aujourd’hui, pour marquer mon indignation, j’ai décidé d’être maçon avant d’être citoyen.
Cette semaine, la France a connu des événements très graves ; je ne parle pas comme beaucoup l’ont fait d’évènements Historiques, ou sans précédent, car c’est tout simplement faux. La France a déjà été frappée par des actes terroristes à travers son Histoire, tout comme des innocents ou des journalistes ont déjà été tués, sur notre territoire ou ailleurs.

Soyons clairs. Si je n’avais pas eu la possibilité d’être en tenue aujourd’hui, j’aurais sans doute rejoint un cortège, mais j’aurais laissé mes décors chez moi. Je parlais dans mon dernier article de blog de la récupération politique dont la manifestation a fait l’objet. Je regrette, non… je déplore qu’il en ait été de meme de la part des obédiences maçonniques. Que des communiqués affluent au lendemain des incidents de la part de nos Grands Maitres, pour marquer leur indignation et témoigner de leur solidarité avec les familles des victimes – oui – c’est meme la moindre des choses pour qui se réclame Franc-Maçon, mais appeler comme il a été fait, voir demander aux maçons de rejoindre le cortège avec leurs décors et se rassembler derrière une bannière ornée d’un compas et d’une équerre est une récupération politique, ni plus, ni moins. Pour peu qu’on y glisse des actions « exceptionnelles » de la part des Obédiences et l’on crée de toute pièce un évènement Historique là ou il n’y en a pas, mais qui prendra soin d’inscrire dans le marbre les noms des participants. Ego, quand tu nous tiens…

Lorsque le citoyen indigné est dans la rue, le maçon indigné est dans le Temple, au travail. Il cherche la vérité, utilise son temps, sa méthode et sa cervelle, à interroger le Monde, à s’interroger sur le Monde, à l’imaginer meilleur et chercher comment mettre sa réflexion en pratique. Combien de fois ai-je lu, entendu, et dit, depuis que je suis entré en maçonnerie, que si nous avions des idées, nous étions incapables de les transmettre, de les faire rayonner, de les faire aimer ?
L’indignation ne fait évoluer le Monde que si elle est suivie d’un engagement, d’une action. Défiler dans la rue en tant que maçon indigné n’apporte rien de plus, dans la perspective de résoudre le problème, que de défiler comme citoyen indigné.
Au lendemain du massacre, j’ai posé à des maçons la question suivante : « Qu’allons-nous faire maintenant ? » ; j’attends toujours des réponses concrètes, des réponses qui ne soient pas « mais c’est à chacun de… », ou encore « ce n’est pas à nous en tant que maçon de… ». En revanche, j’ai vu fleurir ça et là des annonces de conférences publiques orientées, comme d’habitude, sur nous, les Francs-Maçons. « Comment lutter contre l’anti-maçonnisme ? », « Comment être Franc-Maçon après le 7 Janvier ? ». Quel est le rapport entre ces sujets d’étude et les évènements récents ? Aucun, absolument aucun. Quel sera l’impact de telles conférences sur les consciences, dans l’espoir d’avancer sur la question de l’Intégrisme et de la monté de l’Islamisme en Europe ? Nul.
Pour rayonner, transmettre, et espérer toucher les esprits, il faut cesser de parler de nous, cesser de nous regarder le nombril, et commencer à nous intéresser aux autres. Mais plus le temps passe, plus j’ai l’impression que c’est difficile.

Pourtant, il nous « suffirait » d’observer un peu les méthodes de ceux que nous espérons combattre pour avoir une ébauche de réponse. Comment les islamistes convertissent-ils des musulmans modérés pour les pousser dans la violence, les préparer au Djihad et les envoyer à la mort ? Ils leur parlent d’eux, ils leurs montrent qu’en adhérant à leurs idées, leur vie, ou plutôt leur mort, en sera améliorée.
Ce que j’attends de la Maçonnerie aujourd’hui, c’est qu’elle reprenne sa place dans les débats de société et qu’elle parle aux citoyens de ce qui les touchent : eux, leur vie, leur futur, leurs valeurs, leurs cultures, la paix, l’amour, la fraternité, l’égalité… Comment demander à ceux qui vivent refermés autour de leurs religions et qui défendent un communautarisme ravageur d’adhérer au principe de Laïcité, d’Egalité, ou simplement de comprendre ce qu’est le respect de la différence, si l’on ne prend pas le temps d’expliquer pourquoi un Monde laïc, tolérant, juste ou égalitaire leur serait bénéfique, leur apporterait plus de bonheur, de réussite ?
Les évènements récents ont fait émerger des questionnements sur lesquels il est indispensable de travailler. Je repense à Malek Chebel qui disait par exemple qu’afin de contrôler qu’il n’y ait pas de dérives extrémistes, il faudrait envisager de trouver un moyen de s’assurer que l’Imam en place dans une Mosquée soit vraiment modéré et qu’il n’y ait aucune dérive dans ses interprétations et lectures du Coran. Mais mettre un tel dispositif en place, dans un pays laic comme la France, est extrêmement compliqué. Voici à mes yeux le genre de questions dont nous devons, tous, maçons, politiques, responsables du culte musulman, humanistes, nous emparer.

Aujourd’hui, j’étais en loge, et nous étions nombreux, à être là, à travailler, à imaginer un Monde plus juste, plus fraternel, débarrassé de la violence, de l’intolérance et du dogmatisme. Il y a du travail, énormément de travail, mais nos tabliers et nos sautoirs n’ont de valeur que dans nos temples, et le jour ou le Monde tournera vraiment rond, nous pourrons les rendre. En attendant, nul besoin de leur faire prendre l’air des manifestations. Ils sont bien là ou ils sont, et si notre volonté est de se montrer solidaire, dans le monde profane, n’ayons pas la prétention de le faire autrement qu’en profane.

Publicités


Catégories :Chroniques

9 réponses

  1. Mercredi, j’ai gémit.
    Jeudi, j’ai gémit.
    Vendredi, j’ai gémit.
    Dimanche, j’ai espéré.
    Demain je serai en Loge.
    Un temps pour chaque chose.

  2. Sans oublier que chacun avance a son rythme.

  3. Guizmo, ta quote complète parfaitement, à mon sens, ton [commentaire laudatif] article.
    Mon rythme est celui de l’app.:

  4. Et bien moi, j’ai défilé.Pour la première fois… Avec mon sautoir de Maître. Fière et debout.Les gens venaient nous parler, nous demander des explications, A quoi sert mon travail en loge, si je ne vais pas porter dehors les valeurs auxquelles je crois… J’ai hésité.Mais finalement, je ne regrette pas. au contraire.
    Chacun fait comme il veut. Je suis libre, dans une loge libre.

  5. Je ne crois pas personnellement, que nos valeurs se transmettent en arborant nos cordons ou nos sautoirs dans la rue. Les gens qui sont venus te parler sont repartis en en connaissant plus sur la Franc-Maçonnerie, mais pas sur la Tolérance, la Laicité, ou la Fraternité.
    Je ne dis pas que tu as eu tort de le faire, chacun est libre, comme tu le rappelles, je me permets juste de partager mon avis.
    Je crois que la diffusion de nos idées ne se fera pas tant que l’on s’évertuera à parler de nous, maçons ; elle se fera lorsque l’on commencera à s’adresser aux gens en leur parlant d’eux.

  6. Bel article. Tout simplement 🙂

Rétroliens

  1. Et maintenant, on fait quoi ? | De Midi à Minuit
  2. Qu’attendre du GODF au lendemain des attentats ? | De Midi à Minuit
  3. Qu’attendre du GODF au lendemain des attentats ? | Masoneria357

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :