Guérisseurs, magnétiseurs, coupeurs de feu… que dit la médecine ?

rebouteux_grd

C’est le nom d’un épisode de l’émission de France Inter « La tete au carré » qui fut diffusé le 29 Janvier. On a beau ne pas forcément y croire et considérer qu’il y a un peu de charlatanisme dans tout ça, on connait tous un rebouteux, un magnétiseur ou un coupeur de feu…
Ce qu’il faut s’avoir, c’est qu’aujourd’hui, dans le monde de la médecine, les guérisseurs en tout genre suscitent de plus en plus d’intérêt. Grâce à leurs mains, ils soulagent les patients. Certains services d’urgences font appel à eux, notamment pour des grands brûlés, et des hôpitaux à la pointe de la technologie, comme en Suisse ou aux États-Unis, les intègrent dans les traitements afin d’optimiser les résultats. Pourtant leurs pratiques restent un mystère pour la science, qui ne parvient pas expliquer les mécanismes de ces médecines traditionnelles. Quels sont les recours des patients à ces thérapies alternatives ? Comment sont-elles perçues par le corps médical ? Comment favoriser le dialogue entre les guérisseurs et les médecins ? Voici quelques questions auxquelles vont s’attaquer Christophe Limayrac, guerisseur, rebouteux, magnétiseur et réflexologue, Isabelle Nègre, Médecin anesthésiste réanimateur, spécialiste de la douleur, et Isabelle Célestin-Lhopiteau, directrice de l’Institut Français des Pratiques PsychoCorporelles, Présidente de l’Association Thérapies d’Ici et d’Ailleurs, Psychologue, psychothérapeute au Centre d’Evaluation et de Traitement de la Douleur du CHU Bicêtre.

Un épisode de l’excellent émission La Tete au Carré à ne surtout pas manquer !

ECOUTER L’EMISSION

Advertisements


Catégories :Médias

Tags:, ,

21 réponses

  1. Je suis pharmacien, donc scientifique, et assez Cartésien … Un jour, j’installais une expo, plusieurs tables me sont tombées sur la main gauche, douleur épouvantable … Une des exposantes qui était juste à côté m’a aussitôt dit de la laisser faire, car elle enlevait le feu …
    Moi a moitié mort de rire, sauf que je ne voulais pas la heurter donc je l’ai maissé faire …
    Elle donnait l’impression d’attraper la douleur avec ses mains et de la jeter …
    Une fois terminé la douleur avait entièrement disparu sauf sur mon petit doigt, elle ne s’en était pas occupé …
    Le sceptique que j’étais à bien été obligé de constater que la douleur avait disparu grâce à elle …
    Petit témoignage sans autre valeur que ça mais ça fait réfléchir car en effet aucun scientifique n’arrive à expliquer le phénomène et pourtant …
    Je vous dirais que concernant l’homéopathie, médecine reconnue dont on mesure tous les jours l’efficacité dans nos officines, aucune scientifique ne peut produire une étude reproductible car la base même d’un traitement homeo est la personnalisation …
    À méditer donc !

  2. je vivais à la Réunion il y a deux ans, je me suis pris un magnifique coup de soleil.. Et quand je dit « magnifique » vous pouvez me croire! …Médecin, pharmacie, Biafine et tout le toutim n’ont en rien soulagé la douleur! Impossible de mettre une chemise! Bref, les amis sur place me conseillent tous de consulter une petite vieille à Boucan-Canot.. J’y vais! Dix minutes de prières et de passage des mains (sans contacte) on suffit à faire disparaître totalement la douleur! Mieux on pouvait même me taper dans le dos (j’exagère à peine).. Comme tout paiement elle a exigée un bouquet de fleurs à déposer sur une statue de la Vierge.

    J’ai beau moi aussi être assez septique, force est de constater que cette guérison « miraculeuse » est une réalité.. Merci pour cet article! J’ai dit.

    • Bonjour,

      Urgent : pourrais-je bénéficier de l’adresse de la petite vieille de Boucan Canot ? Un ami (ici à la Réunion) doit subir des séances de radiothérapie… et nous cherchons désespérément que les langues se délient et nous donnent une adresse de coupeur de feu. Ou tout au moins des pistes de personnes à qui demander où cette dame loge à Boucan.

      Merci d’avance pour votre réponse que j’espère rapide.
      Sincères salutations.
      Gisèle

  3. Ce qu’on ne maîtrise pas, surtout, c’est l’effet placebo qui est une preuve, scientifique celle-là, que notre cerveau agit seul sur notre gestion de la douleur. Les « guérisseurs » ou peu importe le nom qu’on leur donne ne soignent pas la douleur. Ils entrent en interaction avec quelqu’un qui se met à soigner sa propre douleur tout seul.

    Et franchement, pourquoi tenir ces gens loin des hôpitaux ? Si l’effet placebo fonctionne, quel est le problème ?!

    PS : J’ai écouté l’émission… pas indispensable ! ^^

    • C’est fou je trouve qu’on continue à penser qu’il n’y ait là qu’un effet placébo. Est-ce si difficile à imaginer qu’on ne puisse pas tout déjà savoir que l’on refuse toujours de financer des recherches sérieuses et scientifiques sur le sujet pour tenter d’expliquer ces guérisons ?

      • Je vous recommande l’écoute de l’émission 198 de podcast science:
        http://www.podcastscience.fm/emission/2014/12/23/podcast-science-198-les-medecines-alternatives-avec-nima/
        Je trouve l’invité assez peu objectif, cependant ses arguments sont fondés. La médecine basée sur les preuves ne rejette pas les médecines alternatives, et mieux : elle ne rejette pas ce qu’elle ne sait pas expliquer.
        Cependant, elle considère qu’un traitement n’est efficace qu’à condition qu’il y en ait des preuves formelles, ces preuves devant demontrer une efficacité supérieure à l’effet placebo.
        Il est faux de dire que la science rejette ces médecines alternatives. Il existe beaucoup de publications qui étudient non pas le mécanisme (preuve qu’on ne cherche pas à ‘expliquer’), mais l’effet.
        On ne peut scientifiquement pas accorder de valeur à un ressenti. Une douleur qui passe, une ‘sensation de chaleur’ ne peuvent pas avoir de crédit auprès de la médecine basée sur les preuves *tant que le réel bénéfice n’a pas été démontré*. Car le bénéfice n’est pas un ressenti, mais la guérison ou la disparition d’un / des symptômes. Et quand bien même ‘ça aurait marché pour moi’, la question est ‘est-ce que ça fonctionne pour d’autres ?’. Il faut apprendre à distinguer corrélation et causalité, dans le cas contraire on fait intervenir le domaine de la foi dans la médecine, et de mon point de vue ce serait très dangereux.

        Une question que je ne sais pas élucider cependant : pourquoi certaines de ces médecines non basées sur les preuves sont-elles remboursées par la sécu…

      • Ce qui est fou, c’est qu’on présuppose que ce soit autre chose. On peut regretter, et moi avec vous, qu’on ne fasse pas assez de recherches scientifiques sur le sujet. Mais justement, des preuves scientifiques d’une action sur la douleur par le « guérisseur », on n’en a pas. Dans l’attente de ces preuves, que j’accueillerai avec joie le jour où elles seront publiées, on se doit de s’en tenir à ce que nous dit la science. Pourquoi pencher plutôt du côté, tout à fait supposé, de l’effet direct sans aucune autre preuve que la croyance personnelle, quand la science a démontré l’existence d’un effet qu’on nomme placebo ? Peut-être n’est-ce pas cela, mais aujourd’hui c’est le seul qui est scientifiquement prouvé. Tout le reste n’est qu’élucubrations. Dans l’attente que ces dernières se vérifient peut-être un jour, j’ai choisi ma ligne : la raison.

        • Je souffrais de douleurs abdominales depuis quelques années. Mon médecin généraliste me donnait juste un médicament sensé me soulager mais n’avait pas fait de diagnostic précis allant jusqu’à évoquer du psycho somatique. Un de mes amis dont le fonction était assez prestigieuse et étonnamment proche du milieu médical m’a conseillé d’aller voir un guérisseur. J’y suis allé et j’ai eu la même séance apparemment que Monsieur Légus qui a témoigné ici. Le guérisseur avait préalablement émis un diagnostic et m’avait certifié que tout allait aller pour le mieux, immédiatement. En sortant, j’ai eu l’impression que la douleur était bien moins importante et j’étais satisfait. Quand les douleurs ont repris le lendemain, violentes, j’ai voulu attendre, confiant, mais j’ai du être hospitalisé en urgence le surlendemain : il s’agissait de calculs aux reins et j’ai du être opérée à deux reprises. Le diagnostic du guérisseur avait été erroné, l’effet placebo avait fonctionné … un temps. J’ai failli perdre un rein en retardant la prise en charge hospitalière et chirurgicale.
          Je me suis donc intéressé aux pratiques des rebouteux et autres magnétiseurs et je ne peux que constater que l’effet placebo est très présent, que la notion de satisfaction est confondue avec la notion d’efficacité réelle et que s’il y a eu des traitements traditionnels avant une de ces pratiques, ces traitements étaient occultés ainsi que le délai au cours duquel une guérison peut intervenir, seule la pratique « alternative » est souvent retenue dans ce processus de guérison. Pourtant si elle n’avait pas été mise en oeuvre qui dit que le temps de guérison n’aurait pas été le même sans ?
          Quant à l’homéopathie, plus personne ne peut ignorer que les granules sont des boules de sucre qui ne contiennent aucun principe actif. Placébo la aussi et ce qui est grave c’est que ce placebo est remboursé par la sécurité sociale et que certains patients croient se soigner et refusent la médecine classique !
          Quant au désintérêt financier apparent de certains guérisseurs ou guérisseuses, la publicité faite par les clients à qui aucune somme n’a été demandée est la bienvenue, mais il y a bien souvent une coupelle avec quelques billets incitant à déposer une offrande en remerciements des pseudo bons soins.

          • le diagnostic de votre médecin généraliste n’a-t-il pas été erroné aussi ????

            • Le diagnostic de mon médecin n’était pas formel, il doutait, comme je l’ai expliqué. J’ai omis de préciser, dans mon récit, qu’à l’époque, il n’y avait pas les techniques d’investigations qui existent maintenant grâce à la science (échographie, scanner …) et auxquelles aucun guérisseur quelconque n’a participé. En revanche le pseudo guérisseur de réputation internationale comme il se plaisait à l’évoquer en montrant des articles de presse ou de revues affichés aux murs, a, lui, été formel et s’est » formellement » trompé. Son aplomb, son ton convainquant, sa moquerie, sa condescendance vis à vis de la médecine traditionnelle, m’ont fait perdre un temps précieux.

  4. Il y a bcp de chercheurs ds ces domaines maintenant. Ils ont du courage, mais c’est l’Avenir ! Je lis bcp d’articles d’eux…
    MERCI d’aborder ce sujet !!!

  5. Bonjour,

    Petite question qui me revient dans ce type de débat :
    – Quelle est le médicament le plus vendu dans le monde?
    – Le poulet, en vue d’un sacrifice.

    De tout temps l’homme a sacrifié des poulets, donc cela doit être efficace.

    Daniel des Alpes.

  6. Il ne s’agit pas « croire » en quoi que ce soit, mais de constater ou de ne pas constater. Que constate t on? Que les grands brûlés souffrent moins… persévérons..Un jour, nous saurons pourquoi. Mais si cette manifestation est reproductible, c’est déjà un début de preuve scientifique, ne pensez vous pas?

  7. Selene seriez-vous dans la lune ? Dans les messages précédents ce qui est scientifique et ce qui ne l’est pas est expliqué ainsi que plus en détails l’effet placebo. En ne retenant que ce qui vous arrange dans votre conviction pour ne pas utiliser le mot croyance, vous faites ce qu’on appelle en socio psycho de la cueillette de cerises.
    Parmi les commentaires, il y a au moins une personne qui a donné ici son véritable patronyme et une simple recherche montre le milieu dans lequel il évolue et sans que ça prenne beaucoup de temps non plus, il est aisé de se rendre compte qu’il se situe dans un secteur de croyances autour des soucoupes volantes et de ceux qui les pilotent et qui considèrent que certaines réalisations sur terre ont été réalisées par ces derniers et que l’humain n’en était pas capable. Cette courte digression montre une fois de plus que la croyance est une position confortable qui ne nécessite pas de s’investir intellectuellement en science.

  8. J’ai « les mêmes » chez moi… Les mêmes scientifiques qui opposent un refus strict à la réalité constatée, s’ils ne peuvent l’expliquer là, dans l’instant.. (est-ce un effet placebo? pourquoi pas? Mais aussi possibilité de l’action du magnétisme, qui est tout de même une donnée scientifique.) ou de toute autre chose…tout aussi explicable scientifiquement, mais pas forcément connu dans l’immédiat..
    Rien de « miraculeux », de « surnaturel », etc..Mais inconnu certainement.

    • Selene, vous mélangez deux concepts radicalement différents dont un seul a une réalité démontrée, c’est le magnétisme (attraction, répulsion) issu des courants électriques et les moments magnétiques des particules élémentaires fondamentales.
      Votre magnétisme humain, spirituel et guérisseur n’a jamais été démontré par quiconque.
      Sinon, prouvez le moi et pas par des témoignages de satisfaction qui ne font pas preuves scientifiques.
      Ce mélange de deux choses différentes pour un même mot est l’apanage des pseudo sciences qui savent que des naïfs ou des gens en demande ne vont pas aller vérifier.
      Dire que la science se refuse à étudier des manifestations paranormales, surnaturelles ou tout autre nom qui peut être donné, est simplement faux. La littérature scientifique regorge d’études scientifiques sur ces sujets.
      L’imposture scientifique de Pracontal est à lire, ce que produit le CORTEX aussi, le laboratoire d’Henri Broch également et ce ne sont que quelques exemples sans compter que beaucoup, beaucoup de travaux anglo saxons ont et continuent à travailler sur cela.

  9. il n’y aucune « imposture ». Simplement des modes d’action différents, appliqués à un seul individu, à une situation précise, où l’influence d’une personne sur l’autre est l’élément essentiel.

    Rien de « miraculeux » là dedans,(je suis également furieusement rationaliste). Le tout est de trouver comment on pourra analyser (et éventuellement reproduire, ce qui serait l’idéal) ces interactions. Qui, visiblement, échappent à une observation « traditionnelle » telle que la science le pratique aujourd’hui.

    • Seleneo, l’Imposture scientifique ouvrage de Pracontal ainsi que les noms que j’ai donnés montrent que la science mainstream s’est bien penchée sur ces pseudo phénomènes et que rien n’a été démontré sauf l’effet placebo déjà bien connu. En aucun cas il n’y a eu de modifications cellulaires, biologiques, juste un sentiment de satisfaction parfois très transitoire. Donc, je vous demande quelles sont ces interactions dont vous parlez, comment ont elles été mesurées puisque vous même dites qu’on ne peut les analyser. Dites moi s’il y a autre chose que ce sentiment de satisfaction et indiquez moi les liens sur les études qui ont démontré un effet quelconque.

Rétroliens

  1. La Revue Hebdomadaire du Web Maçonnique !| GADLU.INFO - FRANC-MACONNERIE
  2. L’histoire de l’univers, la vie et de l’homme | Masoneria357

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :